Automobile

Auto : les concept-cars les plus mythiques de l’histoire

Le concept C111 fait partie des plus belles Mercedes de l'histoire. Mais son moteur très polluant a empêché sa production en série.

À la fois beaux, étonnants, avant-gardistes et déroutants, les concept-cars nous offrent un aperçu des voitures du futur. Ces stars des salons automobiles ont pour objectif de servir de vitrine technologique aux constructeurs, et n’ont donc pas vocation à être proposés au grand public. Au mieux, ils inspireront un modèle de série. C’est ce qui explique qu’ils tombent très vite dans l’oubli. Mais certains d’entre eux sont restés gravés à jamais dans les mémoires. Nous vous proposons de revenir sur cinq concept-cars, tous mythiques à leur manière.

L’âge d’or des concept-cars

Si les années 1950 ont été marquées par des créations hallucinantes inspirées de l’aéronautique, la décennie suivante a vu émerger de véritables chefs-d’œuvre esthétiques. Entre 1968 et 1970, de nombreux concept-cars légendaires ont été dévoilés au public. Leur point commun ? Ils ressemblent plus à des œuvres d’art qu’aux automobiles d’aujourd’hui.

L’Alfa Romeo Carabo (1968) et la Lancia Stratos Zero (1970) sont le fruit du travail du légendaire Marcello Gandini, responsable du design de la carrosserie Bertone à l’époque. Ces deux modèles, qui ont ensuite inspiré l’incontournable Lamborghini Countach, n’ont pas pris une ride depuis leur première sortie en public.

Une Ferrari de science-fiction

En 1969, Mercedes-Benz dévoile l’un des modèles les plus osés de son histoire. Présenté sous la forme d’un concept baptisé C111, cette voiture a immédiatement séduit le grand public. Mais malgré ses multiples déclinaisons, son moteur extrêmement polluant ne lui a pas permis de voir le jour sous la forme d’un modèle de série.

Si le style de Ferrari n’a pas beaucoup évolué ces dernières décennies, la marque au cheval cabré savait faire preuve d’audace dans les années 1960. Le concept Modulo, dessiné par Paolo Martin chez Pininfarina, en est la preuve avec son style de soucoupe volante. On est loin des purs sangs italiens caractéristiques de la maison.

La pionnière des concept-cars

La Buick Y-Job, dévoilée en 1938, est mythique à plus d’un titre. Déjà parce qu’il s’agit du tout premier concept-car de l’histoire. Ensuite, sa création a été supervisée par le légendaire Harvey J. Earl, à qui l’on doit aussi la Chevrolet Corvette. Mais surtout, ce modèle a influencé toute l’industrie automobile américaine de l’époque. Basse et large, elle arbore des phares rétractables et un arrière en « queue de canard » qui deviendra la norme dans les années 1950. Cerise sur le gâteau, ce cabriolet disposait déjà d’une capote capable de disparaître dans le corps du véhicule.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.