Automobile

Bruxelles 2017 : les nouveautés les plus marquantes du salon

1-jaguar-f-type-svr

Le salon de l’automobile de Bruxelles n’a peut-être pas l’envergure du Mondial de l’Automobile de Paris, ni celle du salon de Détroit qui se déroule actuellement aux États-Unis, mais il ne manque pas d’intérêt pour autant. Certes, vous n’y verrez pas de première mondiale majeure, mais certains constructeurs ont tout de même choisi d’y dévoiler des nouveautés. Nous en avons sélectionné cinq parmi les plus marquantes du salon, qui se tient dans la capitale belge du 14 au 22 janvier.

Des sportives et des modèles électriques

Vous aimez la Jaguar F-Type ? Vous devriez apprécier sa version restylée, dévoilée cette semaine à Bruxelles. Si les retouches restent discrètes, elles apportent tout de même une vraie plus-value à l’ensemble. Elle bénéficie ainsi de feux à LED, de boucliers retravaillés, de sièges allégés de huit kilos, ou encore d’un nouveau système multimédia. Elle s’expose en Belgique dans plusieurs versions, dont l’extrême SVR. Cette déclinaison du coupé britannique développe 575 ch, ce qui lui permet d’atteindre la vitesse de pointe de 322 km/h. Mais le rêve a un prix : elle est commercialisée à partir de 140 580 euros. Si vous souhaitez vous rabattre sur une sportive un peu plus raisonnable, vous pouvez vous tourner vers la nouvelle Mazda MX-5 RF. Cette déclinaison de la belle nippone, reconnaissable à son toit en dur rétractable, s’affiche à partir de 37 750 euros dans sa version la plus onéreuse.

Outre la Skoda Octavia restylée, qui adopte des phares doubles à l’avant, le salon de Bruxelles a été l’occasion de découvrir de nouvelles voitures électriques. Depuis quelques temps, c’est devenu une habitude dans tous les événements automobiles de la planète. Nous avons ainsi pu découvrir un modèle 100% belge à trois roues, la E-Car 333 conçue par la marque Ecar. Avec sa carrosserie en lin stratifié, cette auto fabriquée localement est proposée à un tarif de base d’environ 20 000 euros. Elle se décline en trois versions : la E333a, une urbaine proposant trois places, la E332r, une déclinaison roadster de luxe équipée de deux sièges baquet, et la E311u, un utilitaire d’une capacité de chargement de 1 600 litres. Cette dernière devra subir la concurrence de la nouvelle Kangoo Z.E., dévoilée par Renault à Bruxelles. La voiture imaginée par la marque au losange remporte ainsi la bataille de l’autonomie : 200 km contre 150 km pour sa rivale belge.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.