Automobile

Pékin 2016 : le bilan du salon en 5 voitures stars

Il n'y a pas que les SUV qui ont fait le spectacle à Pékin, Porsche a fait le déplacement avec sa 718 Cayman. Elle s'inscrit dans la même veine que la 718 Boxter, mais dispose d'un toit métallique fixe.

Après dix jours riches en émotions, le salon automobile de Pékin ferme ses portes. Cette édition 2016 a tenu toutes ses promesses avec des premières mondiales, notamment la présentation du nouveau Renault Koleos ainsi que celle des magnifiques Audi TT RS Coupé et Roadster de 400 ch. Mais ces deux best-sellers en puissance n’ont pas été les seuls à faire sensation dans les allées du salon. Nous vous proposons de faire le bilan de l’événement en 5 voitures stars.

Les SUV et les sportives à l’honneur

Comme dans tous les salons automobiles du monde ces dernières années, l’édition 2016 du salon de Pékin a fait la part belle aux SUV. Outre la deuxième mouture du Renault Koleos, le Mazda CX-4 a attiré beaucoup de monde sur le stand du constructeur japonais. Il faut dire que malgré son coffre au volume réduit (400 litres) et son habitabilité correcte mais sans plus, ce bolide se distingue par un design dynamique réussi. Rien à faire, le CX-4 attire le regard, mais il n’est pas le seul. Deux concepts de SUV ne sont pas passés inaperçus à Pékin : l’Infiniti QX Sport Inspiration et le Volkswagen T-Prime Concept GTE. Le premier préfigure très vraisemblablement le futur remplaçant du QX 50, soit un nouveau SUV de taille intermédiaire. Le second se montre plus ambitieux avec sa taille imposante et son moteur hybride thermique-électrique. Il a pour objectif de préparer l’arrivée d’un SUV de grande taille qui suivrait la tendance actuelle du marché. En effet, le constructeur allemand estime que les marché des grands SUV devrait croître de 18% entre 2017 et 2023 en Chine, et de près de 26% en Europe et en Russie.

Le marché chinois raffole des SUV, mais également des sportives. Ce n’est pas un hasard si Porsche a attendu la tenue du salon automobile de Pékin pour dévoiler sa nouvelle 718 Cayman. Côté design, elle se calque sur le cabriolet 718 Boxster, qui s’inspire lui-même de la 718, un bolide de course datant de 1957. La principale différence réside dans son toit métallique fixe. Côté moteur, la version de base possède un 2, 0 litres de 300 ch et la version S un 2, 5 litres de 350 ch. Le premier permet d’atteindre les 275 km/h et le second les 285 km/h. Pour les amateurs de citadines survitaminées, le constructeur Smart et le préparateur Brabus ont dévoilé les nouvelles versions des ForTwo et Forfour Brabus. Elles ne boxent pas dans la même catégorie que Porsche, mais elles promettent tout de même un certain plaisir de conduite en ville.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.