Évasion

10 paysages extraterrestres sur Terre

La Chaussée des Géants en Irlande du Nord est un pavage naturel réalisé par l'iode de la mer attenante à la région. On se croirait presque dans un film fantastique !

A mi-chemin entre les panoramas d' »Avatar » et « Alien », ces paysages terrestres sont dignes de se trouver dans un film de science-fiction. Etranges, fascinants mais toujours magnifiques, ces sites semblent parfois irréels tant ils sont spéciaux. Zoom sur ces dix zones du globe à visiter au moins une fois dans sa vie.

Des lieux aux phénomènes étranges

Dans la catégorie des événements que l’on ne sait pas ou peu expliquer, l’île de Socotra fait office de précurseur. Surnommée « l’île extraterrestre », cette région maritime du Yémen possède une flore unique en son genre. En effet, plus de 30% des végétaux présents sur l’île sont uniques à la région. On trouve par exemple les dragonniers, des arbres bizarroïdes qui semblent pousser à l’envers, auxquels on a donné ce nom car leur sève aurait la même couleur que le sang de dragon. . . Spéciale, l’île mériterait néanmoins de figurer parmi les plus belles îles du monde pour sa singularité.

Si vous n’avez pas peur de vous aventurer dans la Vallée de la Mort aux Etats-Unis, alors vous serez sûrement intéressés par le lac Racetrack Playa. Asséché une bonne partie de l’année, cette grande étendue déshydratée est le théâtre d’événements assez bizarres : les pierres qui jalonnent le fond du lac semblent bouger toutes seules, en témoignent les traces qu’elles laissent en roulant. Des recherches sont actuellement en cours pour comprendre ces phénomènes, même si l’hypothèse d’une action conjuguée de la glace et du vent semble prévaloir.

La mine de Naïca au Mexique est également un lieu extraordinaire de tous les records. En effet, ces grottes abritent les plus grands cristaux du monde, certains pouvant atteindre 11m de longueur pour près de 4m d’envergure. Ces chiffres impressionnants s’expliquent par des conditions plus que propices : la température moyenne des grottes est de 56°C et l’humidité dans l’air s’approche des 99%. Ainsi, il n’est pas possible d’y rester plus de 15 minutes : voilà un lieu coupé du monde qui ne dévoilera peut-être jamais ses secrets.

Pour rester dans les chaleurs extrêmes, le désert de Danakil en Ethiopie est l’endroit habité le plus chaud du monde avec des températures avoisinant les 60°C assez régulièrement. Bien différent des spots les plus beaux de Namibie, cette région instable n’en est pas moins impressionnante et incontournable si vous passez par ce pays d’Afrique grâce à ses lacs de sel et ses couleurs multiples.

Les miracles de l’érosion

Imaginez les vents et les pluies fouetter des pans entiers de roche pendant des dizaines de milliers d’années, et vous aurez une idée de ce qui a rendu des lieux comme le Karst de Shilin (Chine) si beaux. Baptisée « la forêt de pierre », cette région de l’Asie est jalonnée de stalagmites de pierre vieilles de 270 millions d’années. Souvent inconnue des voyageurs étrangers, elle vaut pourtant le détour.

Dans le même genre, la Chaussée des Géants en Irlande du Nord est également un miracle de la nature. Région volcanique attenante à la mer, elle présente plus de 40 000 colonnes hexagonales verticales érodées par l’iode ce qui forme un pavage naturel du plus bel effet. C’est si beau que l’on ne peut s’empêcher de penser à un décor naturel de « Game of Thrones ».

Plus bizarres, les Moerakis Boulders de Nouvelle-Zélande ne manqueront pas de vous fasciner. Ces rochers sphériques atteignant parfois deux mètres de haut pour sept tonnes sont continuellement créés par l’érosion des pans de roche non loin de là. Roulant ensuite sur la plage, ils échouent au bord de l’eau et sont constamment polis par les eaux salines. Dans la région, on raconte qu’ils seraient des oeufs de dinosaures, et les récentes découvertes de squelettes préhistoriques non loin de là ne vont pas faire taire les rumeurs de sitôt.

Moins naturel, le Fly Geyser perdu en plein coeur du Nevada (Etats-Unis) est pourtant aussi spectaculaire. Résultant d’un forage malheureux en 1916, l’eau s’échappe continuellement du rocher depuis 1960, créant ainsi des piscines naturelles aux couleurs infinies dans cette région plate. Ravalez cependant votre envie de le voir en vrai, car il est pour l’instant protégé par des gardes et barbelés puisqu’il se situe sur une propriété privée. Et on connaît tous la signification de ce terme pour les Américains. . .

Des merveilles sous nos pieds

Parfois, il suffit de regarder par terre pour découvrir des trésors. Bon, on vous l’accorde : dans ce cas précis, il faudra d’abord traverser l’Atlantique avant de regarder le sol, mais on ne va pas jouer sur les mots.

Pour une découverte glaciale, rendez-vous sur le glacier de Mendenhall en Alaska (Etats-Unis). Là, vous trouverez une fantastique grotte de glace au coeur de ce colosse long de 19km. Dépêchez-vous cependant car le réchauffement climatique est en train de faire fondre cette merveille de la nature à une vitesse. Encore une bonne raison de penser aux voyages écologiques.

Un peu plus bas dans le pays, vous découvrirez le canyon de l’Antilope, en Arizona. Cette gorge très célèbre se situe dans la réserve de la nation Navajo, une microsociété amérindienne de la région. Ne vous y aventurez pas seul (de toute façon, c’est impossible) car ces crevasses de pierre sont très facilement inondables. Là, vous découvrirez une atmosphère spéciale qui n’a rien à envier aux plus beaux sites troglodytes du monde.

A la recherche d’une merveille de la nature ? Ces lieux sauront vous satisfaire. Si ce n’est pas le cas, surprenez-vous à rêver un petit peu, car ces lieux sont aussi faits pour cela. Alors, quand partez-vous ?

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.