Boursorama Lifestyle

Google va construire sa ville du futur à Toronto

La Google City prendra ses quartiers dans la métropole canadienne.

Imaginez une ville dotée d’infrastructures futuristes, de rues arborant fièrement leurs immeubles en bois et espaces publics modulables. Une cité dans laquelle les quatre roues sont malvenus et les pistes cyclables privilégiées, une métropole où les grattes-ciels se font rares et les jardins publics se comptent par dizaine. Utopie ? Pas vraiment.

Ce sont là les caractéristiques de la Google City, un projet cher à Alphabet, qui y voit la ville du futur. Et pour construire sa précieuse smart city, la maison mère de Google a trouvé le cadre idéal : Toronto. Les premiers tests ont d’ores et déjà commencé sur le site de Quayside, une friche portuaire de cinq hectares à l’est du centre-ville.

Quand la technologie investit les rues

Pour mener son projet à bien, Alphabet a confié les rênes du projet Sidewalk Labs, une filiale du groupe spécialisée dans l’organisation d’innovation urbaine. Cette dernière travaillera de concert avec l’agence Michael Green Architecture de Vancouver, pour ce qui concerne la construction des infrastructures en bois. La ville de Toronto et l’état de l’Ontario participeront également aux financements.

La Google City sera, de toute évidence, placée sous le signe de la modernité. Le quartier mêlera commerces, logements et bureaux, puis des capteurs seront installés pour recueillir des données, afin de s’adapter à toutes les situations et évolutions. Dans les rues, les dalles seront même équipées de LED. Les premières installations sont prévues pour 2022. Le futur n’a jamais été aussi proche !