Actu People

Zoolander 2 : Ben Stiller en 5 rôles déjantés et mémorables

Malgré un succès mitigé dans les salles, le film 'Zoolander' a cartonné lors de sa sortie en DVD. Peu à peu, il a acquis le rang de comédie culte pour tous les fans de Ben Stiller, qui avait créé ce personnage hilarant au moment des Fashion Awards.

Avis aux fans de Ben Stiller, « Zoolander 2 » sort aujourd’hui dans les salles ! Réalisateur et acteur principal du film, le comédien américain reprend avec un plaisir non dissimulé le rôle du mannequin décérébré Derek Zoolander.

Si la carrière de Ben Stiller a démarré dans les années 1980, la renommée internationale n’arrive qu’en 1998, grâce au carton des frères Farrelly « Mary à tout prix ». À l’époque, il y campe un personnage (presque) normal, mais les rôles qui suivront le feront passer par tous les états de la folie. . . un pari souvent synonyme de succès au box-office. À l’occasion de la sortie de « Zoolander 2 », l’un des films les plus attendus en 2016, nous vous proposons de revenir sur sa carrière en cinq rôles particulièrement mémorables et déjantés.

Zoolander

Nous sommes en 2001, et Ben Stiller se lance dans la réalisation de son troisième long-métrage avec « Zoolander ». Aux côtés de ses amis Vince Vaughn, Will Ferrell et Owen Wilson, il y campe Derek Zoolander, un top model superstar et caricatural investi de missions tout aussi louphoques que lui-même. Des tenues improbables, des personnages complètement fous et des situations absurdes : cette satire du monde de la mode a peu à peu acquis le statut de comédie culte !

Starsky et Hutch

En 2004, pour ne pas faillir à sa réputation déjà bien ancrée d’acteur déjanté, Ben Stiller endosse le costume du détective Starsky pour une adaptation haute en couleurs de la série mythique « Starsky et Hutch ». Pensé comme un pilote de série, et tourné comme les feuilletons des années 1970, le film marque la sixième collaboration à l’écran de Ben Stiller et Owen Wilson. Petit bonus : Snoop Dog y reprend le personnage incontournable d’Huggy les bons tuyaux pour une apparition mémorable.

Même pas mal ! (Dodgeball)

Donnez à Ben Stiller une moustache typique des années 1980, une perruque blonde et une chemise brillante, il en ressort une comédie complètement timbrée. En 2004, dans « Même pas mal ! », il interprète un as de la balle au prisonnier (« dodgeball » en anglais) affrontant une équipe de loosers prêts à tous pour sauver leur salle de fitness. Un personnage hystérique à la hauteur d’un Ben Stiller survolté, encore une fois à l’affiche face à son ami Vince Vaughn.

La Nuit au musée

La saga désormais culte a commencé en 2007. Dans ce premier opus, Ben Stiller campe un père de famille lambda qui accepte un poste de gardien de nuit au Museum d’Histoire naturelle de New York. Seul problème : ses habitants prennent vie la nuit venue. . . L’acteur s’en donne à coeur joie dans des situations cocasses, enchaînant courses poursuites dans les couloirs du musée, chamailleries avec un singe et discussions philosophiques avec Theodore Roosevelt. « La Nuit au musée » est un carton en salles, et donnera naissance à deux suites non moins réussies, en 2009 puis en 2014.

Tonnerre sous les tropiques

Ben Stiller ne s’est pas retrouvé derrière la caméra depuis 2001 pour le tournage de « Zoolander ». Sept ans plus tard, il réunit une troupe de rêve avec Jack Black, Robert Downey Jr. , Tom Cruise, ou encore Matthew McConaughey. Incarnant tous des stars hollywoodiennes plus ou moins talentueuses, réunies pour le casting du « plus grand film de guerre de tous les temps », les compères vont voir le tournage franchement déraper, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Et pour vous, quel est le rôle le plus cinglé de la carrière de Ben Stiller ?

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.