Événement

Klose, meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du monde

Malia Manuel, naturelle, magnifique, hawaïenne... et actuellement n°5 du classement ASP World Tour.


« Je prie pour que Klose ne batte pas mon record.  »
Le Brésilien Ronaldo le craignait avant même le début du Mondial, et Miroslav Klose l’a fait ! En inscrivant un but lors de la demi-finale historique qui a vu l’Allemagne écraser le Brésil sur le score de 7-1, le joueur de la Lazio de Rome s’est installé seul au sommet de la hiérarchie des meilleurs buteurs de l’histoire de la Coupe du monde. Après une année 2013 riche en records sportifs, le Mondial 2014 offre également son lot de chiffres incroyables.

La demi-finale de tous les records

Plutôt discret, et pas tape-à-l’oeil, Miroslav Klose n’est pas le genre de joueur à remporter un ballon d’or. Et pourtant, à l’âge de 36 ans, il vient de rentrer dans l’histoire du football en devenant le meilleur buteur de la plus grande des compétitions internationales. Il lui aura fallu quatre Coupes du monde pour détrôner Ronaldo. Il a ainsi scoré à cinq reprises lors des Mondiaux 2002 et 2006, puis quatre en 2010, avant de marquer deux pions lors de cette édition 2014.

Il s’agit d’une année mémorable pour Klose qui a déjà décroché, grâce à son but contre l’Arménie lors du dernier match de préparation en juin, le titre de buteur le plus prolifique de l’histoire de la Nationalmannschaft avec 69 réalisations. Alors qu’il en est désormais à 71 buts, il surpasse Gerd Müller et ses 68 buts sous le maillot de l’Allemagne. Pour l’anecdote, les deux Allemands étaient au coude à coude à la seconde place avant le début du Mondial brésilien, avec 14 unités chacun en Coupe du monde.

Derrière lui, c’est un autre Allemand qui pourrait effacer son record des tablettes. En effet, Thomas Müller, du haut de ses 24 ans, a déjà inscrit dix buts en Coupe du monde. Déjà meilleur buteur du Mondial 2010, avec cinq réalisations, il pointe à une unité du Colombien James Rodriguez pour cette édition 2014, avec cinq buts inscrits depuis le début de la compétition. S’il reste à son meilleur niveau, il pourrait disputer encore deux, voire trois Coupe du monde d’ici la fin de sa carrière. Cela lui laisse largement le temps de dépasser les 16 buts de son coéquipier.

Au-delà de la performance de Miroslav Klose, la demi-finale contre le Brésil restera dans les annales pour ses multiples records. Avec une défaite par sept buts à un, le Brésil n’avait jamais connu un tel traumatisme, même pas lors du fameux « coup du Maracanã » de 1950. Il s’agit non seulement de la plus grosse défaite brésilienne jamais enregistrée en match officiel, mais également du plus grand nombre de buts encaissés par le Brésil en Coupe du monde et du plus gros écart dans un dernier carré. On peut aussi noter le naufrage défensif le plus rapide de tous les temps. Le Brésil fait désormais partie des trois seules équipes à avoir encaissé cinq buts en première mi-temps lors d’un Mondial, sans parler des 4 buts que les footballeurs allemands ont infligé en moins de 6 minutes et 41 secondes. L’Allemagne, elle, en a profité pour doubler son adversaire du soir au classement des équipes ayant inscrit le plus de buts en Coupe du monde, avec 223 réalisations contre 221 pour le Brésil. Et la Nationalmannschaft, qui a encore un match à jouer pour décrocher le trophée qui lui échappe depuis des années, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.