Ces criminels devenus acteurs

Danny Trejo a été condamné à onze ans de prison dans les années 1960, notamment pour trafic de drogue.

Saviez-vous que certains acteurs que vous adulez sur le petit ou sur le grand écran ont un passé de criminel ? Découvrez cinq comédiens qui, avant de changer de vie, ont eu affaire à la justice et sont passés par la case prison.

Avant de devenir l’acteur le mieux payé du monde, Mark Wahlberg, que l’on a vu cette année dans « Transformers 5: The Last Knight » et « Very Bad Dads 2 », avait une vie bien plus mouvementée. Dès l’adolescence, il fait les 400 coups et devient accro à la drogue. Un soir de 1988, peu avant ses 17 ans, il manque de commettre l’irréparable. Il insulte et frappe deux Vietnamiens afin de les voler. L’un d’eux reste aveugle d’un œil. Mark Wahlberg est accusé de tentative de meurtre mais ne passe finalement que 45 jours en centre de détention. Cela a toutefois suffi à le faire réfléchir et à le faire revenir dans le droit chemin.

Trafic de drogue, braquage, violence…

Mark Wahlberg est loin d’être le seul acteur hollywoodien à avoir un tel passé. Ainsi, dans les années 1960, Danny Trejo a été condamné à onze ans de prison pour trafic de stupéfiants et cambriolages. Il en sort en 1972 puis enchaîne les petit boulots. En 1985, il fait de la figuration dans un film pour la première fois. Depuis, l’acteur de 73 ans a multiplié les apparitions au cinéma.

Si Danny Trejo, avec ses traits marqués et ses tatouages, joue très souvent des rôles de méchant, Tim Allen a une préférence pour les comédies. L’humoriste a notamment joué dans « Super Noël » ou « Galaxy Quest », et a doublé Buzz l’Éclair dans « Toy Story ». Rien ne laisse deviner qu’il a passé deux ans et quatre mois en prison dans sa jeunesse pour trafic de stupéfiants.

Du côté du petit écran, Felicia « Snoop » Pearson, qui a joué dans la série « The Wire » (« Sur écoute »), a également un passé de criminelle. Reconnue coupable du meurtre au second degré d’une fille nommée Okia Toomer, elle a passé six ans et demi derrière les barreaux.

Enfin, en France, Samy Naceri a été condamné à quatre ans de prison ferme en 1984, à l’âge de 23 ans, après avoir été arrêté sur les lieux d’un braquage. Sa carrière d’acteur ne l’a cependant pas assagi. Outrages et injures racistes envers des policiers, violences volontaires en récidive, menaces de morts, harcèlement téléphonique, consommation de stupéfiants… son casier judiciaire est bien rempli.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.