Vidéos

Ces films dans lesquels les familles se déchirent

Les voitures américaines mythiques

Ce mercredi 26 février sort sur nos écrans « Un été à Osage County », une saga familiale menée avec brio par Meryl Streep et Julia Roberts. Au menu, de la complicité, de l’amour mais aussi beaucoup d’amertume et des relations mère-fille très tendues.

Une famille qui se déchire, entre coups de gueule et réconciliation, et un film qui fait réfléchir tout un chacun sur ses rapports avec ses proches. Et ce n’est pas le premier ! En effet, des comédies aux films plus sombres, la famille reste un thème central dans le cinéma. Gros plan sur cinq films qui l’abordent et nous ont tous marqués.

« Mon beau-père, mes parents et moi » (2005)

Cette comédie, servie par le drôlissime Ben Stiller et l’inénarrable Robert de Niro (que l’on a vu récemment dans « American Bluff » ), narre la rencontre entre les parents de Jack et ceux de Pam, sa future femme. Entre situations cocasses et personnages loufoques, on rit à gorge déployée face aux scènes qui dédramatisent un sujet plutôt sérieux. Les parents de Jack sont incarnés par Barbara Streisand et Dustin Hoffman qui apportent leur talent et leur auto-dérision. C’est là toute la qualité de cette comédie, que l’on aime revoir lorsque l’on a des tensions dans sa propre famille.

« Festen » (1998)

« Festen » est une espèce de coup de pied dans le monde du cinéma. Un film marquant qui raconte un banal dîner lors de l’anniversaire du chef de famille. Mais pendant ces retrouvailles, tout ne va pas se dérouler comme prévu et les rouages vont se gripper face aux révélations d’un membre de la famille. Des secrets pesants vont être révélés, faisant tout bonnement éclater cette famille sans histoire. Un scénario au cordeau et des acteurs bouleversants pour ce dîner de famille pas comme les autres. . .

« Melancholia » (2011)

Autre film, autre univers. Lars von Trier, dont le sulfureux « Nymphomaniac » a récemment marqué les esprits, met en scène la belle Kirsten Dunst qui incarne une jeune femme le jour de son mariage. Une occasion de réunir tous ses proches et de donner une réception sublime. Mais les langues se délient et les questions se font pesantes. . . Comme l’ambiance générale, puisqu’une planète se dirige vers la Terre. . .

« Un air de famille » (1996)

C’est une comédie grinçante qu’a réalisé Cédric Klapisch. Comme tous les dimanche, la famille Ménard se retrouve dans le café d’Henri, incarné par le bougon Jean-Pierre Bacri. Alors qu’ils doivent fêter l’anniversaire d’une des belles-filles, on découvre que la femme d’Henri ne sera pas de la fête. . . Entre mesquineries et petits piques, les ingrédients sont réunis pour donner une image du cocon familial finalement très proche de la réalité.

« La vie est un long fleuve tranquille » (1988)

Déjà en 1988, la famille est un sujet très important dans le cinéma. Dans cette comédie d’Etienne Chatiliez, deux familles nombreuses que tout oppose sont condamnées à se rencontrer lorsqu’une infirmière révèle qu’un enfant de chaque famille a été échangé avec l’autre. Quand les Le Quesnoy rencontrent les Groseille, la situation va être drôle au possible ! Une comédie hilarante qui met à jour des thèmes on ne peut plus sérieux, comme la religion, l’éducation, l’argent. . . A voir et à revoir !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.