News

Jean-Pierre Coffe en 3 clashs inoubliables

Initialement pressenti dans le rôle du capitaine Dwayne Hicks, James Remar a dû quitter le tournage du film 'Aliens, le retour' pour cause de divergences artistiques avec le réalisateur James Cameron. Il a été remplacé au pied levé par Michael Biehn.

Le restaurateur et chroniqueur gastronomique Jean-Pierre Coffe est décédé à l’âge de 78 ans le lundi 29 mars. Pourfendeur de la malbouffe, il laisse derrière lui l’image d’un homme amoureux de la vie et engagé, qui n’avait pas la langue dans sa poche. Retour sur trois de ses coups de gueule inoubliables.

« Ça ! C’est de la merde ! »

Nous sommes en 1992 et Jean-Pierre Coffe est chroniqueur sur Canal+ pour l’émission « La Grande Famille ». On voit alors le critique gastronomique s’énerver devant la qualité douteuse des saucisses industrielles disposées devant lui. Il prononce alors la phrase qui restera culte : « Parce que ça c’est honteux ! C’est pas de la charcuterie ça, c’est de la merde ! » Jean-Pierre Coffe racontera par la suite qu’il s’était surpris lui-même à lancer ces fameuses saucisses à travers le plateau. Quoi qu’il en soit, cette séquence restera gravée dans les annales de la télévision.

« Michel Denisot se sert des autres mais se garde bien de les aider »

C’est Michel Denisot qui, en lançant Canal+ en 1984, avait recruté Jean-Pierre Coffe, alors restaurateur à Paris. Pour autant, il gardait un avis très tranché sur celui qui avait lancé sa carrière télévisuelle, avis qu’il n’a pas hésité à partager dans son autobiographie « Une vie de Coffe » sortie en 2015.  »Michel Denisot est un très bon professionnel, malheureusement peu généreux. Ses invités doivent surtout le mettre en valeur. Il n’aide pas. Il reçoit, distant, à peine bienveillant. Il se sert des autres mais se garde bien de les aider. Il est à l’affût du piège qu’il pourrait tendre ». On a connu plus bel hommage. . .

« Je maintiens que c’est une cuvette de chiotte de gare »

L’animateur Jean-Luc Delarue, décédé en 2012, n’entretenait pas vraiment des rapports amicaux avec le cuisinier star, qui a révélé certaines de leurs discordes lors d’interviews télévisées diffusées dans les émissions de Laurent Ruquier ou Sophie Davant. Au point que Jean-Pierre Coffe a fini par régler ses comptes en mai 2015, sur le plateau de Toute une histoire sur France 2, en tenant des propos très durs contre lui : « Je maintiens que c’est une cuvette de chiotte de gare ». Il y accusait Jean-Luc Delarue d’avoir failli le « condamner à mort », souhaitant mettre un terme à sa carrière, le décrivant également comme un patron faussement amical à qui il ne « pardonnera jamais ».

Depuis l’annonce de son décès, les hommages à Jean-Pierre Coffe se multiplient, dans les médias et sur les réseaux sociaux. Sa disparition va laisser un vide dans le paysage audiovisuel français.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.