Photos

Les rappeurs les plus riches du monde

5e : Curtis '50 Cent' Jackson finit 5e, ce qui le place tout de même bien en haut du panier avec 140 millions de dollars.

Loin devant les plus grandes fortunes du football, le showbiz abrite des richesses qui laissent songeur. Acteurs, réalisateurs ou musiciens, une poignée d’entre eux accumulent des patrimoines colossaux. Bien entendu, les rappeurs ne font pas exception et leur mode de vie ultra-consumériste est souvent la vitrine de leur opulence.

« Hip hop royalty »

Une fois de plus Forbes vous donne accès aux comptes en banque des nanties de ce monde, ou plutôt aux chiffres de ces fameux comptes. Dans un univers où le clinquant est roi, il est de bon ton de faire étalage de ses petites coupures durement gagnées à la salive de ses mots. . . Et à ce jeu-là, le moins que l’on puisse dire c’est que Dr. Dre a gagné le gros lot. Celui qui a révélé Eminem a carrément soufflé la place à Sean Combs, alias Diddy, tenant du titre depuis quatre ans en partie grâce au succès de son label Bad Boy Record. Quelle déception pour Diddy qui pensait réaliser son rêve en devenant le premier milliardaire du hip-hop.

C’est raté car Dr. Dre vient tout juste de lui voler la vedette en cédant sa marque de casques audio, Beats by Dr. Dre pour une somme évaluée à 750 millions de dollars environ. Vous auriez bien vu Jay Z lui occuper cette place de choix ? Eh bien ce n’est pas encore pour cette année, car le mari de Beyoncé doit se contenter de la troisième place du classement, malgré le lancement d’un parfum au nom évocateur, « Gold ». Il est suivi de très loin par Birdman qui peut compter sur le succès galopant de l’écurie YMCMB (Lil Wayne, Drake, Nicki Minaj, etc. ) A la cinquième place de ce top, 50 Cent n’est qu’à demi-légitime car le rappeur criblé de balles n’a pas sorti de disque depuis cinq ans, et ses revenus proviennent d’activités totalement étrangères à la musique.

Le bling-bling a de beaux jours devant lui

Si les piliers du secteur ont construit des empires, la jeune génération n’est pas en reste. A force de poser leurs mots, ils ont fini par déposer des chèques aux montants démentiels. Nicki Minaj et Kanye West grimpent à toute allure sur l’échelle des gains du rap. Master P, Eminem, Snoop Dogg, Ice Cube ou encore Timbaland sont à la traîne mais ne quitteraient leur place tant convoitée pour rien au monde. D’une année sur l’autre les positions s’intervertissent mais les têtes du classement demeurent. Quoi qu’il en soit, les rappeurs les plus talentueux et plébiscités n’arrivent pas à la cheville des vrais businessmen, à l’image du top 5 du classement. Les hommes d’affaires du hip-hop l’ont bien compris, c’est là que se jouent les grosses sommes, et ils ne comptent pas les laisser filer. Sur le terrain de la course au rendement, il faut signer les contrats publicitaires les plus alléchants et ne pas hésiter à se lancer dans la Vodka, à l’instar du numéro un du top. L’arrivée des petits nouveaux tels qu’Iggy Azalea ou Rich Homie Quan dans la cour des grands changera-t-elle la donne ? Le classement de l’année prochaine nous le dira.

Les rappeurs les plus riches de la planète

  1. Dr. Dre : avec une fortune estimée à 1, 3 milliard de dollars
  2. Diddy : avec une fortune estimée à 700 millions de dollars
  3. Jay Z : avec une fortune estimée à 520 millions de dollars
  4. Birdman : avec une fortune estimée à 160 millions de dollars
  5. 50 cent : avec une fortune estimée à 150 millions de dollars
Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.