Photos

Musique : 5 concerts mythiques qui ont marqué l’histoire

Bob Geldof et Midge Ure organisent un double concert géant, le Live Aid, simultanément à Londres et Philadelphie, le 13 juillet 1985. Cet événement humanitaire a aussi été le théâtre d'instants de musique exceptionnels. Entre The Who, Madonna et la plus belle performance de Queen, le public a été servi en bêtes de scène pendant 16 heures d'un line-up de légende.

Comme pour les disques qui ont marqué l’histoire de la musique, on ne peut pas établir une liste exhaustive de tous les concerts de légende. Il faudrait pour cela citer une infinité d’artistes parmi lesquels Johnny Hallyday, Bob Dylan, Prince, les Rolling Stones et bien d’autres encore. Cependant, cela ne fait jamais de mal de se remémorer des shows d’exception. Du coup, on vous propose de vous replonger dans cinq d’entre eux, mais on vous invite à en revoir un maximum. C’est parti !

Quarante-cinq ans après, le constat est le même, il y a eu un avant et un après Woodstock dans le monde de la musique. En 1969, à Bethel (près de New York), les plus grands musiciens mettent le feu pendant quatre jours, du 15 au 18 août, à ce qui est peut-être le festival le plus mythique. En clôture des festivités, Jimi Hendrix éblouit le public. Quelques années auparavant, les Beatles avaient donné un concert sauvage à New York, sur le rooftop au-dessus de leur société, Apple Corp, le 30 janvier 1969. Cette représentation reste l’une des plus mémorables du groupe, bien qu’elle ait eu lieu peu avant leur séparation.

Après le rock, le grunge a aussi marqué les esprits en live. Nirvana prend part à l’émission MTV Unplugged, enregistrant une session acoustique d’anthologie, diffusée le 12 décembre 1993, qui relance au passage les ventes de l’album. Par malheur, Kurt Cobain n’aura pas le temps de remettre ça avant son décès, le 5 avril 1994.

Le live, ou l’âme de la musique

Le rock et le jazz sont des genres qui s’illustrent particulièrement bien lors de performances live, mais les représentations de légende concernent aussi d’autres registres. Le rap n’est évidemment pas épargné, mais c’est un événement bien singulier dans la carrière de Tupac qui a retenu notre attention. Figure emblématique du hip-hop, il est sans conteste l’un des plus grands rappeurs de tous les temps, et c’est bel et bien une légende que l’auditoire de Coachella a cru voir en 2012. Et une légende ressuscitée, du moins par hologramme (quoique la technique utilisée reste discutée). Il apparaît sur scène, plus vrai que nature, laissant l’assemblée sans voix face à une performance irréelle. Un coup de maître de la part des organisateurs, orchestré avec la complicité d’un autre grand du rap et fidèle ami de Tupac de son vivant : Snoop Dogg.

Enfin, comment parler de concerts époustouflants sans évoquer le King of Pop ? Avec Michael Jackson, on avait la garantie de voir à chaque fois du très grand spectacle. C’était le roi du show à l’américaine. Et on n’en attendait pas moins de la part celui qui a été reconnu comme le meilleur « entertainer » par le Livre Guiness des records.

Certaines représentations sont tellement énormes qu’on doit les documenter pour les revoir. Certains ont ainsi laissé une empreinte indélébile grâce aux films qui les ont immortalisés. . . En tout cas, de la performance de Jimi Hendrix à Woodstock en 1969 au revival de Tupac à Coachella en 2012, il y a eu du chemin. Et ce n’est pas fini, car de nouveaux artistes talentueux continuent d’écrire l’histoire de la musique. Comme dirait Freddie Mercury : « The Show Must go on! ».

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.