Photos

5 meubles cultes signés Roche Bobois

La Bowl Chair a été imaginé par le designer Eero Aarnio en 1966.

Marque référente dans l’univers du mobilier haut de gamme design, Roche Bobois a su pérenniser son succès grâce à des liens étroits avec des designers de renoms et des maisons de Haute Couture. De ces collaborations sont nés des meubles devenus iconiques.

Depuis le lancement de la marque en 1950, Roche Bobois n’a eu de cesse de penser du mobilier design, comme d’autres imaginent des luminaires high tech, dont certains modèles sont devenus cultes, à l’image du fauteuil-globe, du pouf-poire ou de la bibliothèque-arbre. . .

La Bowl Chair

Souvent copiée mais jamais égalée, la Bowl Chair de Roche Bobois, surnommée la chaise-globe, a été imaginée par le designer finlandais Eero Aarnio en 1966. Conçu comme une boule géante, moelleuse et colorée, dans laquelle on peut se relaxer ou passer un coup de fil sans être dérangé par les bruits extérieurs, ce fauteuil iconique constitue un vrai espace privé. On aime s’y lover !

Le fauteuil Sacco

C’est en 1968, poussés par un vent de liberté, que Gatti, Paolini et Teodoro imaginent le Sacco. Ce pouf en forme de poire, rempli de billes de polystyrène bouscule tous les codes du design. Fini les fauteuils inconfortables à l’allure stricte, ce pouf à poser au ras du sol s’adapte à la forme du corps. On s’y jette dedans avec plaisir.

Le canapé Mah Jong

Depuis 1991, le canapé Mah Jong reste le meuble le plus vendu de la marque. Rien d’étonnant à cela puisque ce canapé est une référence en matière de créativité, de confort et de modularité. Créé en 1970 par le designer Hans Hopfer qui avait pensé un canapé pour  » vivre au ras du sol « , ce sofa a tout de suite séduit le fondateur de l’enseigne Phillipe Roche, qui décida de l’intégrer à sa gamme sous le nom de Lounge, avant de le rebaptiser Mah Jong dans les années 1990. Modulable, ce canapé se compose d’un imposant coussin carré, d’une chauffeuse d’angle et d’une chauffeuse à dossier relevable qui se juxtaposent et se superposent pour se transformer, à l’envie, en une chaise longue, un lit ou un fauteuil. Fort de son succès, le Mah Jong a été habillé par de nombreux créateurs tels que Missoni Home, Sonia Rykiel et Jean Paul Gaultier. Ce canapé est une incitation à la détente et aux échanges.

La table Fleur de fer

Une table ou une oeuvre d’art contemporaine, le doute est possible. Créer une table-sculpture en misant sur l’esthétisme plus que sur la fonctionnalité, c’est justement ce que souhaitait Maurice Barrilone, designer italien anticonformiste, lorsqu’il a conçu la table Fleur de Fer en 1980 pour Roche Bobois. On est bien loin du style Bauhaus ! Cette table dotée d’un plateau en verre clair révèle un somptueux piètement en fer battu patiné qui semble extensible mais, ne vous y trompez pas, ce n’est qu’une illusion.

La bibliothèque Legend

C’est une véritable ode à la nature qu’a signé le designer et architecte d’intérieur français Christophe Lacourt en imaginant la bibliothèque Legend. Si son design rappelle celui de la bibliothèque en plastique laminé Carlton d’Ettore Sottsass par Memphis, il fait avant-tout référence à un arbre. Au-delà de sa forme végétale, la Legend est également éco-conçue puisqu’elle est fabriquée en chêne massif de Bourgogne issu d’une forêt gérée de manière responsable, tandis que les colles, vernis et teintures utilisés pour sa réalisation sont à l’eau afin de réduire les émissions de solvant. Ce meuble se révèle également être une vraie prouesse technique car aucun élément n’est droit et elle a été assemblée sans aucune pièce métallique. Et pourtant, elle est aussi design que stable !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.