Photos

Mode : les trois grandes tendances Printemps-Été 2014

Défilés Printemps-Eté 2014. Mark McNairy, Reid, Valentino.

Que nous réserve la mode pour la belle saison ? Entre couleurs, motifs et une pointe de nostalgie, les dressings masculins vont s’affirmer !

L’année 2013 s’est lentement terminée sur des looks très marqués, aux couleurs sombres et aux matières très recherchées. La mode de ce Printemps-Eté 2014 qui se profile à l’horizon voit émerger des tendances plus légères et des looks intemporels.

L’été sera bleu

Chez les créateurs, le temps est au beau fixe ! La couleur bleu envahit les podiums et s’installe sur la moindre pièce. Le total look est de rigueur pour un printemps illuminé. Le bleu prend le pas sur le noir et se décline à l’infini, entre bleu marine et bleu ciel. Tout est désormais envisagé et envisageable. Tandis que chez Dior Homme, il est indigo et s’empare de vestes de tailleurs et de pantalons à pinces pour un look trendy assumé, il est plus décontracté chez Galliano. Il s’y décline en bleu roi et se porte sur des tissus légers comme le lin. En 2014, le bleu se fait changeant et tout en élégance. La preuve chez Carven, qui s’amuse à assortir son jean brut près du corps à un manteau ample à boutons. Oui, au printemps le manteau sera présent pour la mi-saison, il se portera ouvert et avec simplement une chemisette légère dessous.

On ne passe pas incognito avec l’imprimé camouflage

Dès le printemps, on sort couverts, on se fond dans le décor pour mieux se faire remarquer ! Chez Valentino, on opte pour un grand manteau coupe droite à la dominante beige sable, et on mélange les styles avec un pantalon à pinces de la même tonalité. Tous les genres se mixent, avec pour point commun de toujours mettre le motif principal en exergue. Dans la collection Reid, on ne parle même plus de manteau mais bien de par-dessus qui s’enfile par la tête. Le bas est une fois de plus raccord et le tout porté fièrement pour être prêt à faire face aux giboulées de mars. Quant à Mark McNairy, il s’amuse à jouer la carte du total look. Le motif camouflage se porte sur un pantalon large, s’affirme sur une veste ample et s’intensifie sur un grand manteau large. De quoi passer inaperçu ? Pas vraiment !

Back to yesterday

Entre 1950 et 1960, le coeur des créateurs balance cette année. . . Une chose est certaine, l’homme sera élégant comme à cette grande époque américaine !

Plutôt fifties chez Hermès, avec un ensemble pantalon-veste en lin, pour une allure classe mais décontractée. Le coloris se fait sobre avec une tonalité lie de vin, et une cravate noire tout en discrétion. Chez Fendi aussi, la couleur n’est pas mise en avant, l’accent étant porté plutôt sur la tenue stricte et chic de l’ensemble. Un beige doux sur un ensemble en coton, et une cravate toujours, aux tons chocolat, que l’on côtoie plutôt à l’automne. . .

Les sixties ravivent tout ça, et Ferragamo plonge complètement dans la couleur, avec un vert acidulé sur un tailleur très sérieux, sans oublier la chemise bowling, hautement prisée. La couleur prend le dessus et l’été s’annonce comme un parfait mix entre gaieté et sobriété.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.