Événements

Mondial du tatouage : les plus beaux motifs

Claudia De Sabe est une artiste britannique qui travaille au Black Garden Tattoo.

Après avoir disparu pendant 13 ans, le Mondial du tatouage a fait un retour remarqué à Paris en 2013. Face au succès, les organisateurs ont décidé de rééditer l’expérience. L’édition 2014 s’est ouverte vendredi 7 mars et se tient jusqu’à dimanche à la Grande Halle de la Villette.

Au programme, la présence de 312 artistes tatoueurs reconnus dans le monde entier pour leur talent. L’occasion pour le public de venir se faire tatouer ou tout simplement de découvrir des oeuvres d’art qui prennent vie sur les bras, les jambes, le dos et même parfois le visage de ceux qui les portent. Un véritable mode de vie.

Des artistes du monde entier

Si l’événement propose d’assister à une grande diversité de performances, spectacles et autres concerts, l’art du tatouage reste en effet au coeur des préoccupations. Derrière Ce Mondial, on retrouve ainsi Tin-tin, l’un des tatoueurs les plus reconnus en France (et même dans le monde). Président du très sérieux Syndicat national des artistes tatoueurs, il a notamment officié pour des personnalités comme Jean Paul Gaultier et John Galliano.

Encore une fois cette année, les tatoueurs qui ont fait le déplacement viennent de partout, du Japonais Yugo au Canadien Nick Bertioli en passant par l’Australien Owen Williams ou encore le Suédois Joel Soos. Les Français sont évidemment bien présents. Au-delà de Tin-tin, on retrouve par exemple Angélique Granweiler, Elmer Footswitch ou Mikaël de Poissy.

Si chacun a son propre univers, certaines imageries communes sont récurrentes, qu’il s’agisse de figures religieuses, de références à l’univers de la pop et des comics ou encore à la mythologie (notamment japonaise et chinoise). Si tout le monde ne passera peut-être pas à l’acte lors de ce Mondial, il serait dommage de se priver du spectacle !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.