Événements

Genève 2016 : le bilan du salon en 5 voitures stars

Même si la Bugatti Chiron lui a volé la vedette, la Porsche 911 R fait partie des plus belles sportives à avoir été présentées au salon de Genève 2016. Ce bolide affiche des lignes sobres et pures, sans aileron arrière.

L’édition 2016 du salon de l’automobile de Genève, qui a fermé ses portes ce dimanche, a été particulièrement riche en nouveautés. Durant dix jours, près de 690 000 visiteurs ont pu y découvrir des concept-cars futuristes, rêver face à la nouvelle Bugatti Chiron ou encore admirer l’Audi Q2 et le Levante, le premier SUV de Maserati. Ces modèles sont cependant loin d’être les seuls à avoir retenu l’attention du public. La preuve avec ces cinq voitures qui ont également marqué les esprits lors du salon genevois.

Dotée de 1500 chevaux et proposée au prix de 2, 4 millions d’euros, la Bugatti Chiron était certainement la voiture la plus démesurée de ce 86e salon de Genève. D’autres sportives valaient pourtant le coup d’oeil, à l’instar de la Porsche 911 R. Capable d’avaler le 0 à 100 km/h en 3, 8 secondes grâce à son moteur de 500 chevaux, ce bolide possède des lignes pures et sobres, qui ne sont pas sans rappeler l’illustre modèle Carrera de la marque allemande.

Les plus belles voitures de série du salon

Disponible à la vente à partir du 14 avril sur le marché européen, la nouvelle Alfa Romeo Giulia s’est également distinguée lors du salon genevois. Le constructeur avait choisi cette familiale pour mettre en avant plusieurs de ses technologies innovantes. La Giulia présentée était ainsi équipée d’un avertisseur de collision avant ou encore d’un système de détection des piétons.

Le Renault Scénic 4 et la Seat Ateca faisaient quant à eux partie des nouveautés les plus attendues du salon de Genève 2016, et on peut dire qu’ils n’ont pas déçu les visiteurs. La quatrième génération du célèbre monospace de Renault a notamment bénéficié d’un sérieux relooking. Elle affiche désormais des lignes résolument modernes, inspirées du Kadjar, du Captur et de l’Espace.

Enfin, Toyota a profité de cet événement pour présenter la version de série du C-HR, un crossover compact détonnant qui ne laisse pas indifférent. Doté d’une silhouette trapue, avec ses ailes musclées et sa ligne de toit fuyante, ce « petit » frère du RAV4 dispose d’une motorisation hybride. Il devrait venir concurrencer directement le Nissan Qashqai d’ici la fin de l’année 2016.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.