Auto-Moto-Vélo

La saga Citroën en 10 voitures cultes

Avec ses innovations technologiques remarquables pour l'époque, la DS fut adoptée par la présidence de la République sous le général de Gaulle.

Il y a quelques semaines, Citroën a présenté au salon de Pékin le DS 6WR, premier SUV de la gamme DS. Elégant et innovant, il est le parfait ambassadeur de ce qui fait le succès de la marque française depuis près de 100 ans. Et ce n’est pas un hasard si les présidents de la République qui se sont succédés ont tous voyagé en Citroën. Que ce soit la Traction Avant de René Coty, la DS 19 du général de Gaulle, la XM de François Mitterrand, la CX de Jacques Chirac, la C6 de Nicolas Sarkozy ou l’hybride DS5 de François Hollande, tous ces modèles incarnent le savoir-faire à la française. Certains sont même devenus cultes dans le monde entier, à l’image de la 2CV ou de la DS. Nous avons sélectionné pour vous dix modèles mythiques de la marque aux chevrons.

A la pointe de l’innovation

L’histoire du constructeur français démarre au début du 20e siècle. En 1913, André Citroën fonde la Société des engrenages Citroën pour exploiter un brevet de production d’engrenages à doubles chevrons acheté en Pologne. Après l’avoir exploité pour fabriquer des munitions lors de la Première Guerre mondiale, il lance en 1919 la première automobile Citroën : la Type A. Pour la réaliser, André Citroën s’est inspiré du mode de production à la chaîne des Ford T lors d’un voyage à Détroit. Il s’agit de la première voiture produite en grande série à la chaîne en Europe.

En 1934 débarque la Traction Avant, un modèle prisé des collectionneurs qu’on aperçoit toujours sur les routes aujourd’hui. Celle qui fut tour à tour la voiture de la Gestapo, et le symbole de la résistance, était appréciée à l’époque pour ses qualités routières exceptionnelles. Et comme son nom l’indique, ce sont ses roues avant qui lui servent de roues motrices, et non arrière comme c’était habituellement le cas sur ses contemporaines. Cette particularité, ajoutée aux dernières innovations de l’époque, procurait à la Traction Avant une meilleure tenue de route que la plupart de ses concurrentes.

Sortie en 1955, la DS reprend le principe de la traction par l’avant qui caractérise désormais la marque aux chevrons. Encore plus que son aînée, elle a marqué l’histoire de l’automobile, à la fois par son design révolutionnaire et ses caractéristiques techniques. Dès sa présentation au salon de l’automobile de Paris, au Grand Palais, ses formes audacieuses séduisent le public. Nous les devons au designer italien Flaminio Bertoni, qui a travaillé en collaboration avec André Lefebvre, un ingénieur issu de l’aéronautique. Mais c’est au niveau de ses innovations technologiques que la DS amorce une véritable révolution. Outre sa suspension hydropneumatique, offrant un confort intérieur inégalable pour l’époque, elle est équipée de la direction assistée, d’une boîte de vitesses à commande hydraulique, d’un frein à disque à l’avant, de phares pivotants à partir des années 1968-1969. . . Connue dans le monde entier, la DS est notamment apparue dans « Retour vers le Futur 2 ».

Des modèles détonnants passés à la postérité

La 2CV est le modèle le plus fameux de Citroën. Et sa carrière exceptionnellement longue parle pour elle : elle a été produite à plus de cinq millions d’exemplaires de 1948 à 1990 ! La « deudeuche », comme on l’appelle affectueusement, a progressivement acquis le statut de symbole de Citroën, mais également de la France, dans le monde entier. Partout sur la planète, les passionnés se rassemblent par centaines pour prolonger le mythe, à l’instar de la MINI ou de la Coccinelle de Volkswagen. Près de 25 ans après l’arrêt de la production, la 2CV n’est pas prête de disparaître de notre quotidien.

Le Type H est quant à lui l’équivalent de la 2CV au rayon des utilitaires grand public. Produit entre 1948 et 1981, il affiche la même robustesse et simplicité que sa petite aînée. Sans parler de son look rétro qui fait tout son charme. Il est rapidement adopté par les commerçants ambulants, mais également par les services publics, que ce soit la police, les pompiers ou la Poste. Ni sa consommation excessive, ni sa vitesse limitée n’ont entravé son succès. Comme la « deudeuche », il est devenu une star de la pop culture. On a pu l’apercevoir notamment dans « Louis la brocante », « les Triplettes de Belleville », et même « Full Metal Jacket » de Stanley Kubrick.

Présente dans « La Vie Aquatique » de Wes Anderson, ou « Les Gendarmes de Saint-Tropez », la Méhari a également acquis le statut d’icône. Cette voiture étonnante est la première automobile dotée d’une carrosserie en plastique. Commercialisée entre 1968 et 1987, ce modèle de plein air reste très présent sur les littoraux français grâce à la passion des propriétaires passionnés.

Aujourd’hui, Citroën continue de privilégier le design et les innovations technologiques. La DS 4 en est le parfait exemple. Cette berline, en cours de production, a été élue plus belle voiture de l’année 2010 dans le cadre du Festival Automobile International. Pas sûr pour autant qu’elle connaisse le destin de ses illustres prédécesseurs, élevés au rang de légendes de l’automobile.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.