Auto-Moto-Vélo

Le meilleur du salon de Pékin 2014

Le concept Audi TT Offroad offre un savant mélange entre une berline, un coupé et un SUV, qui préfigure les lignes du futur crossover compact de la marque allemande.

Le marché chinois représente le nouvel eldorado des constructeurs automobiles. Dans un pays qui ne compte en moyenne que neuf voitures pour 1 000 habitants, la demande grimpe en flèche et les ventes d’automobiles devraient dépasser les 24 millions d’unités en 2014. Le salon de Pékin est donc une étape cruciale pour les constructeurs, et bon nombre de voitures très attendues y sont dévoilées. La Vision Future Luxury de BMW, la Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse Légende Black Bess, le SUV DS 6WR, le Peugeot DKR 2008. . . Toutes les grandes marques automobiles y vont de leurs nouveautés, souvent musclées et imposantes, pour satisfaire les exigences des consommateurs de l’Empire du Milieu. Voici notre sélection du meilleur de cette édition 2014.

Véhicules propres et gros gabarits

Les petites citadines ne font pas franchement l’unanimité à Pékin, les Chinois leur préférant généralement des modèles plus grands et plus puissants. On y retrouve donc une belle collection de SUV, à l’image du magnifique Audi TT Offroad Concept. Cette étude de 4×4 quatre portes a été conçue à partir de la nouvelle version du coupé TT, qui sera commercialisée à la fin de l’année. Il préfigure ainsi les évolutions stylistiques à venir au sein de la marque aux quatre anneaux, avec sa calandre « single frame » et ses nouvelles optiques effilées. Le Concept Coupé SUV de Mercedes impressionne quant à lui par ses dimensions imposantes : environ cinq mètres de long sur plus de deux mètres de large ! Il devrait prêter ses lignes au futur modèle MLC de la marque à l’étoile, destiné à concurrencer le précurseur X6 de BMW. Lexus a également fait sensation avec la présentation de son premier SUV compact hybride, le NX 300H.

Peugeot a lui aussi profité de l’événement pour afficher ses ambitions pour l’avenir. Le concept Exalt, présenté à Pékin en avant-première mondiale, revêt une grande importance pour le futur de la marque française, en donnant un aperçu sur sa nouvelle vision du haut de gamme. Avec son moteur hybride essence, elle fait partie de la seconde grande tendance de ce salon qui fait la part belle aux moteurs électriques. Au rayon des véhicules propres, on retrouve ainsi deux autres constructeurs qui n’ont a priori pas grand-chose en commun : Bentley et Honda. La marque grand luxe anglaise est en effet passée pour la première fois à l’électricité, avec un concept rechargeable basé sur la Mulsanne. Une grande première pour Bentley, qui annonce une autonomie en tout électrique de 50 kilomètres, avec un gain de puissance d’environ 25 % et une baisse des émissions de Co2 d’environ 70%. De son côté, Honda a présenté son Concept B, une berline hybride racée qui donne un vrai coup de frais au style de la marque nipponne. Seul bémol, elle ne sera commercialisée qu’en Chine. . . D’ailleurs, c’est le cas de la plupart des voitures présentes à Pékin, signe que l’occident n’est plus la première cible des constructeurs internationaux.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.