Auto-Moto-Vélo

Les voitures les plus attendues du salon de Pékin

La Volvo S60L PPHEV est une version allongée de la familiale, équipée d'un système essence hybride rechargeable.

Les salons automobiles, comme ceux de Genève ou de Détroit, sont l’occasion de jeter un oeil sur le futur de l’automobile. Devenu l’événement du genre le plus important au monde, avec plus de 1000 modèles exposés, le salon de Pékin ouvre ses portes aujourd’hui pour les refermer le 29 avril. Afin de vous y retrouver dans cette jungle automobile, voici les nouveautés les plus attendues de cette édition 2014.

Un programme musclé

Avec la Golf R400, le groupe Volkswagen a décidé de frapper fort pour séduire le marché chinois. Sous ses traits un brin tape-à-l’oeil, ce concept survitaminé risque fort de faire de l’ombre au Tiguan restylé, également présenté à partir de ce week-end sur le stand de la marque allemande. Embarquant 400 chevaux sous son capot, pour une vitesse de pointe de 282 km/h, il rivalise en termes de performance avec des concurrents comme Porsche, Mercedes ou Aston Martin. Mais au rayon des sportives, la reine reste la Bugatti Veyron. Dévoilée en images il y a quelques jours, la Grand Sport Vitesse Légende Black Bess sera exposée en exclusivité mondiale à Pékin. Equipée d’un moteur de 1200 chevaux, et dépassant les 400 km/h, elle devrait faire le bonheur des mordus d’adrénaline.

Du côté des crossovers, le salon chinois sera l’occasion de découvrir de belles premières. Le Japonais Lexus y présentera son tout premier SUV compact hybride, le NX. Plutôt destiné aux jeunes urbains, il se démarque grâce à ses lignes agressives et à un habitacle à la pointe de la technologie. Audi, pour sa part, risque de créer la sensation avec un nouveau concept car qui pourrait préfigurer les traits du nouveau Q4. Seulement dévoilé sous la forme d’esquisses, la marque allemande a choisi de maintenir le mystère. . . Suspense !

Les modèles réservés au marché chinois

La Chine représente un véritable eldorado pour les constructeurs mondiaux, qui s’adaptent volontiers aux spécificités de son marché. Ainsi, chaque année, des modèles bâtis pour plaire aux consommateurs chinois voient le jour. C’est a priori le cas du dernier SUV de Citroën, le DS 6WR, prolongement du concept car DS Wild Rubis. Mais la stratégie actuelle de la marque aux chevrons incite à penser qu’elle débarquera bientôt sur le marché européen. Peugeot a quant à lui misé sur une version berline de notre 308 européenne, la 408 Sedan. Et si la Chine redonnait des couleurs aux constructeurs français ?

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.