Automobile

Francfort 2019 : le bilan du salon en 5 voitures stars

salon automobile de francfort
La Taycan est la première Porsche électrique de l'histoire. Va-t-elle faire de l'ombre à la Tesla Model S ?

Malgré les nombreux absents, les constructeurs français en tête, cette édition 2019 du salon automobile de Francfort restera dans les annales. Nous avons assisté à la renaissance d’un mythe, le Land Rover Defender, et à la consécration de la voiture électrique. Nous vous proposons de faire le bilan du salon en cinq voitures stars.

Porsche Taycan

Cela faisait quatre ans qu’on attendait une Porsche électrique de série… très exactement depuis le dévoilement du concept Mission E au salon de Francfort en 2015. Mais ça valait le coup de patienter ! La Taycan a tous les atouts pour titiller la Tesla Model S sur le terrain des sportives électriques, à commencer par son design très proche de celui de la Mission E. Elle brille aussi par ses performances, avec un moteur de 761 chevaux lui permettant d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 2,8 petites secondes. Quant à son autonomie, elle plafonne à 420 km. Mais à l’avenir, la Taycan pourra être rechargée rapidement sur des bornes rapides. Il suffira alors de 22 minutes pour passer de 5 à 80 % de batterie.

Volkswagen ID.3

Volkswagen a frappé un grand coup lors de cette édition 2019 du salon de Francfort en dévoilant son premier modèle de série issu de la famille ID. L’ID.3 marque un véritable tournant dans l’histoire du constructeur allemand. Elle symbolise son engagement en faveur de l’électrique. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si l’ID.3 inaugure le nouveau logo de Volkswagen. Présentée comme la Golf du futur, elle fait déjà figure de classique. Côté autonomie, trois niveaux seront proposés, allant de 330 à 550 km. Le tout pour des tarifs démarrant sous la barre de 30 000 euros. 

Honda e

Toujours au rayon des voitures électriques, la Honda e a fait sensation en Allemagne. Cette petite citadine se distingue par un look résolument rétro-futuriste. Inspirée de la mythique Honda N600, elle devrait séduire les amateurs de design nostalgiques. Elle sera déclinée en deux niveaux de puissance, et son autonomie devrait approcher les 220 km. Elle sera donc principalement destinée aux déplacements urbains. Côté prix, la note s’annonce plutôt salée, avec des tarifs démarrant à 35 060 euros pour l’entrée de gamme.

Land Rover Defender

Le nouveau Land Rover Defender fait partie des grandes vedettes du salon. Né en 1948, ce 4×4 de légende a fait un retour remarqué à Francfort. Et même si cette nouvelle génération s’éloigne largement du tout-terrain rustique qu’on l’on connaît, avec un design totalement revu, il a conservé les atouts ayant fait le succès de son aîné. Il a ainsi abandonné son châssis échelle pour gagner en précision et en confort de conduite, mais il conserve ses exceptionnelles capacités de franchissement. Il se distingue également des générations précédentes par ses équipements high-tech et haut de gamme. Un futur best-seller !

Bugatti Chiron Super Sport 300+

Le constructeur français Bugatti n’en finit plus de célébrer son 110e anniversaire. Il enchaîne les gros coups, et le salon de Francfort n’y a pas échappé. La marque a dévoilé un modèle d’exception dont elle a le secret. Il s’agit de la Chiron Super Sport 300+, découlant de la voiture ayant battu le record du monde de vitesse début septembre. Rappelez-vous, elle avait été flashée à 490,484 km/h sur le circuit Ehra-Lessien en Allemagne ! Ce bolide hors normes bénéficie de 100 chevaux de plus que la Chiron classique, soit 1600 ch sous le capot. Elle sera produite à seulement 30 exemplaires à partir de 2021, pour un coût avoisinant les 3,5 millions d’euros. 

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.