Auto-Moto-Vélo

Les voitures les plus chères de tous les temps

Duesenberg Model J Long-Wheelbase Coupe 1931 : 7,4 millions d'euros.

Si l’on trouve sur le marché actuel de l’automobile quelques modèles dépassant le million d’euros, à l’image de l’impressionnante Veneno Roadster de Lamborghini, commercialisée l’an dernier pour un petit peu plus de 3, 2 millions d’euros, les voitures anciennes restent les stars incontestées des ventes aux enchères comme des ventes privées. On a notamment pu le constater au dernier salon Rétromobile de Paris, où Ferrari a brillé avec sa 166 MM/53. Nous avons compilé pour vous les voitures les plus chères de tous les temps. Attention, ça donne le vertige !

Ferrari écrase la concurrence

La voiture la plus chère de l’histoire de l’automobile est la Ferrari 250 GTO, vendue l’an dernier pour la coquette somme de 52 millions de dollars (environ 37, 3 millions d’euros). Ce n’est pas une surprise, la 250 GTO est une référence absolue en matière d’automobiles de collection, notamment en raison de sa rareté. En effet, il n’en existe que 36 exemplaires dans le monde, dont le modèle vert pistache acheté par l’Américain Craig McCaw en 2012 pour la somme de 25, 1 millions d’euros (3e place de notre classement).

« La marque au cheval cabré » truste d’ailleurs une bonne partie de ce top 10, ne laissant que des miettes aux marques concurrentes. On retrouve ainsi la Ferrari 250 Testa Rossa de 1957 à la deuxième place, entre les deux 250 GTO. Un peu plus loin dans le classement figure la 275 GTB/4 S N. A. R. T Spider 1967 (6e place), suivie de la 250 Testa Rossa Prototype 0666TR 1957 (7e place), qui servit de prototype à la 250 Testa Rossa, puis la Coupé 250 LM 1964 (8e place) et la 250 GT SWB California Spyder 1962 (9e place).

Trois voitures réussissent quand même à s’interposer entre les belles italiennes. Et cocorico ! C’est un modèle français qui se place au pied du podium, la Bugatti Type 57SC Atlantic de 1936. Editée à quatre exemplaires, il n’en resterait que trois aujourd’hui, dont un appartenant à Ralph Lauren (cf. photo) et un autre au Dr. Peter Williamson, un célèbre collectionneur. C’est ce dernier qui a été cédé en 2010, lors d’une vente privée organisée par Gooding & Co, pour une somme comprise entre 21, 5 et 28, 7 millions d’euros (le prix exact demeure confidentiel).

Lors d’une vente aux enchères, c’est la Mercedes W196R « Flèche d’Argent » qui détient le record mondial depuis 2013, avec un prix d’adjudication de 21, 3 millions d’euros dépassant celui détenu auparavant par la Ferrari 250 Testa Rossa 0666TR. Ce bolide exceptionnel appartenait au mythique coureur de Formule 1 Juan Manuel Fangio. Rareté, élégance, performances, design, histoire, état de conservation. . . Tous les arguments sont bons pour faire monter les prix de ces véritables oeuvres d’art, mais jusqu’où ?

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.