Évasion

10 monuments hérités des expositions universelles

L'Atomium de Bruxelles, imaginé par André Waterkeyn, représente un cristal élémentaire de fer aggrandit 165 milliards de fois. Incontournable si vous passez par cette ville !

Régulièrement organisées à travers le monde, les expositions universelles s’articulent autour d’un thème et réunissent les plus grandes nations à travers différents projets, innovations et débats. Articulée autour de l’alimentation durable, l’Expo 2015 a ouvert ses portes le 1er mai dernier à Milan et durera jusqu’au 31 Octobre 2015. Véritables vitrines de la culture internationale, les expositions universelles sont souvent l’occasion pour un pays de rayonner. Pour se faire, de nombreux monuments sont construits, mais seule une poignée d’entre eux reste debout après l’événement. Zoom sur dix constructions inaugurées lors d’une exposition qui ont traversé les décennies.

Les monuments les plus célèbres d’Europe

Tout chauvinisme mis de côté, la France (et plus particulièrement Paris) n’a pas à se plaindre de la grandeur de ses monuments. On ne peut pas ne pas citer la Tour Eiffel, construite spécialement pour l’Expo 1889. C’est aujourd’hui un des monuments les plus visités du monde utilisé comme antenne télécom par la capitale.

L’exposition universelle de 1900 a également laissé de belles traces dans le paysage parisien. Erigé pour marquer la collaboration entre la France et la Russie, le pont Alexandre III fait partie des plus beaux ponts du monde. On notera aussi la construction du Grand Palais et du Petit Palais pour cette même exposition. Aujourd’hui, le Grand Palais accueille les plus grands événements parisiens tandis que le Petit Palais est désormais le musée des beaux-arts de Paris.

A quelques centaines de kilomètres de là se trouve l’Atomium, monument phare de Bruxelles. Cet édifice géant, qui représente un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois, devait être démonté après l’exposition de 1958, mais la Belgique a décidé de le conserver face à la demande populaire.

En Espagne enfin, les fontaines magiques de Montjuic (1929) sont une attraction phare surtout si vous cherchez quelque chose à faire à Barcelone le temps d’un week-end. De même, le pont de l’Alamillo à Séville est un incontournable de la ville depuis sa construction pour l’exposition de 1992, avec son architecture en forme de harpe.

De New York à Shanghai

Hors de l’Europe, on trouve aussi des monuments splendides qui vous donneront envie de voyager. A Montréal, au Canada, on peut retrouver la Biosphère, aujourd’hui musée de l’environnement. Erigée pour l’édition de 1967, ce chef d’oeuvre d’art contemporain est une des plus imposantes sphères au monde, culminant à 63 mètres de hauteur.

Pour rester dans la géométrie, l’Unisphère de New York est également une référence. Idéale à voir si vous cherchez des activités pour un court séjour à New York, ce globe terrestre datant de 1964 en acier inoxydable se situe dans le parc de Flushing Meadows (Queens).

Toujours aux Etats-Unis, le Space Needle de Seatle (1962) est un incontournable, surtout si vous appréciez les plus belles skylines du monde. Si l’envie vous prend, vous pouvez toujours déguster un bon repas dans le restaurant au sommet de la tour, qui a de quoi rendre jaloux les plus spectaculaires des rooftops.

Enfin, le Pavillon de la Chine à Shanghai, inauguré en 2010 est un des signes du faste que fut l’exposition universelle chinoise. Accueillant aujourd’hui des expositions sur l’histoire de la Chine, ce bâtiment imposant est sûrement un des plus beaux musées au monde.

Quel que soit le monument que vous choisirez de visiter, soyez sûrs qu’il faut les avoir vu au moins une fois dans sa vie. Témoins de la grandeur des expositions universelles passés, ces édifices sont les marques de la créativité et du savoir-faire humain. Par quel monument commencerez-vous votre tour du monde ?

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.