Évasion

Les 10 plus beaux aéroports du monde

Véritable ville, Changi est l'aéroport de Singapour. Entre piscines, parterres de fleurs, verdure et jardins de papillons, le lieu se destine à devenir une écosphère à l'horizon 2018.

C’est bientôt les vacances pour vous ? Que vous partiez à l’aventure en Namibie ou dans un parc national à couper le souffle, vous ne pourrez pas éviter l’avion pour les longues distances, et donc les aéroports. Découvrez les terminaux les plus agréables où faire escale avant vos jours intense de farniente.

Une architecture hors du commun

Bien souvent, les aéroports sont les créations un peu dingues d’ architectes chevronnés, et l’on ne va pas s’en plaindre. Prenez le toit de celui de Denver, aux Etats-Unis. Les versions divergent, mais sa structure conique en fibre de verre serait inspirée soit par les sommets des Rocheuses, soit par un village de tipis. Quoi qu’il en soit, il se fond parfaitement dans le décor et possède ce petit quelque chose qui fait la différence.

On observe le même phénomène dans l’aéroport de Tokyo-Haneda, au Japon. Si vous êtes intrigués par sa forme, vous n’êtes sûrement pas le seul. A mi-chemin entre une usine moderne et un amoncèlement de cylindres, on hésite encore. Pourtant, l’intérieur est tout autant impressionnant ! Ressemblant à s’y méprendre à un gigantesque centre commercial du futur, Haneda est une merveille architecturale qui n’est pas sans rappeler l’hôtel paquebot du « Cinquième Elément » de Luc Besson.

Autre symbole de la modernité, l’aérogare de Dubaï est non seulement très beau, mais aussi très grand ! En forme d’aile d’avion, il ne mesure pas moins d’un kilomètre de long (sans les pistes). Aéroport le plus grand du monde, il brasse désormais plus de 70 millions de voyageurs par an, ce qui le place premier mondial en terme de trafic aérien. On peut comprendre cet intérêt pour cette ville, car elle possède une des skylines les plus belles du monde, mais quand même. . .

Rentrons en Europe pour quelques instants afin de s’intéresser au nouveau terminal de l’aéroport Barajas de Madrid. Avec sa toiture en vagues de bambous, sa structure en arbre et ses couleurs flashy, la création de l’architecte Richard Rogers a remporté de nombreux prix, dont la récompense du « Stirling Royal Institute of British Architects », les Oscars de la création de bâtiments. Autre grand nom de la discipline, Paul Andreu se cache derrière le tube du terminal 2E de Paris Roissy-Charles de Gaulle, et on adore !

Entre modernité et jeux de lumières

On le sait tous, flâner dans un aéroport mal éclairé peut relever de l’épreuve de force : personne n’aime se sentir confiné dans un espace clos avec des millions d’autres personnes. Pour cela, certains lieux tentent de rendre l’expérience agréable en dévoilant ça et là la lumière du jour, de manière subtile.

Pour vous rendre au Ritz-Carlton d’Hong Kong, un des hôtels les plus hauts du monde, Chep Lap Kok est un passage obligé. Avec ses voûtes et ses murs en verre, l’aéroport remplace son prédécesseur (Kai Tak), construit au beau milieu des habitations et qui en devenait dangereux. Grâce à ce changement, Chep Lap Kok est devenu le plus grand aéroport cargo et un des plus visités du monde. Rien que ça.

Toujours en Asie, l’aérogare de Pékin est un colosse. Premier aéroport d’Asie en volume de voyageurs, il comporte trois terminaux, le dernier ayant été construit pour les Jeux Olympiques de 2008. En forme de dragon, son plafond imite une voûte géante, toute de verre parée, ce qui exacerbe le gigantisme du lieu. Imaginé par le cabinet Foster&Partners, il a remporté six prix d’architecture dont le « Condé Nast Traveller Award for Innovation & Design » (en français : « Prix Condé Nast des voyageurs pour le design et l’innovation »).

Luxueux au possible, l’aéroport international Changi de Singapour est à l’image du pays : une destination incontournable pour tous les voyageurs. Avec un toit qui laisse subtilement passer la lumière grâce à des jeux de transparence et d’opacité de la matière, il est surtout un endroit agréable pour une escale. Elu 18 fois meilleur aéroport du monde, il comporte une piscine en accès libre, des cinémas, une cascade, un jardin de papillons et des parterres d’orchidées. En 2018, il devrait se doter d’un biodôme géant qui recréera une végétation luxuriante à l’intérieur et aux alentours de l’édifice. Il devance de très peu son homologue coréen, Incheon (Séoul), deuxième meilleur aéroport du monde et le plus moderne d’Asie.

Enfin, petit détour par l’Afrique du Nord à la découverte de Marrakech Menara, un autre lieu incontournable du Maroc. Crée entre 2006 et 2008 par les studios E2A, la dernière extension de l’aéroport filtre la lumière grâce à des façades et une toiture en forme de gros diamants rehaussés d’arabesques. En accord parfait entre la modernité et la tradition marocaine, Marrakech Menara est aussi beau dehors que dedans.

Puisque vous ne pouvez pas vous soustraire à emprunter ces aéroports pour vous rendre dans ces destinations tendances, autant que votre voyage soit le plus agréable possible. Quelque chose nous dit que vous ne quitterez même pas me terminal de tout votre séjour !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.