Guides et astuces

Comment protéger son habitation des cambrioleurs

Le homard en argent de Deakin & Francis n'est que l'une des pièces de la superbe collection de la marque, 252 euros.

L’été, quand vous passez du bon temps en vacances, les cambrioleurs ne chôment pas. Alors que vous coupez gentiment avec la réalité pour mieux vous dorer la pilule dans de beaux hôtels les pieds dans l’eau, ils s’invitent dans votre domicile et ne repartent jamais les mains vides.

En cinq ans, le nombre de cambriolage a augmenté de 20 %, et les résidences principales représentent la moitié de ces vols, a fortiori en ville. Agde (Hérault), Aussillon (Tarn) et Manosque (Alpes de Haute-Provence) sont les trois villes les plus concernées par le problème, mais Deauville et Aix-en-Provence figurent également dans le top 10 des villes les plus menacées. Conclusion, où que vous habitiez, il semble éclairé de mettre tout en oeuvre pour ne pas être victime d’une visite inopinée quand vous n’êtes pas chez vous.

Parmi les objets les plus recherchés des voleurs, on retrouve logiquement les ordinateurs portables et tablettes tactiles. Mais ne vous avisez pas de laisser votre smartphone ou votre appareil photo à la maison car ils peuvent vous être très utiles dans vos sorties. Vous réalisez vos plus beaux clichés grâce à eux et ils sont très appréciés du fait de leur valeur marchande, ce qui fait deux raisons de ne pas les laisser à leur portée. Etonnament, les voleurs convoitent désormais de plus en plus votre dressing, ou plutôt ce qu’il s’y trouve.

Restez classique

Au-delà des principes de base tels que garder votre maison ou appartement rigoureusement fermé, portes et fenêtres comprises, et ce, même pour des absences que vous jugez courtes, des équipements performants existent. Pour les plus traditionnels, une bonne vieille sirène, entre 100 et 300 euros, fera toujours son petit effet. A l’inverse, une serrure biométrique empêche toute intrusion, à moins qu’il ne s’agisse de Mystique dans X-Men reproduisant votre empreinte digitale, auquel cas vous ne pouvez rien faire. . . Il vous en coûtera entre 250 et 500 euros pour les modèles d’entrée de gamme, sans compter les frais d’installation. Etant donné que la majorité des cambriolages s’effectuent directement par la porte d’entrée, investir dans un système d’alarme classique est une option judicieuse. Néanmoins elle ne dissuade plus les visiteurs, mais elle les force à limiter leur incursion dans le temps.

Une solution connectée

La vraie nouveauté ne se situe pas dans ce type de dispositifs mais dans des outils domotiques artificieux. Les plus décourageants sont les simulateurs de présence, à l’intérieur de votre maison. Ils sont généralement conçus pour laisser penser que vous êtes présent car, grâce à eux, vos volets s’activent à des heures « normales » et vos lumières s’allument le soir, par exemple. Cela peut rapidement devenir onéreux, à raison de 40 euros environ par prise et des box pouvant dépasser les 2000 euros, que vous pouvez cependant installer vous-même. Le WiFi domestique est une révolution dans le domaine car il rend possible ce genre de programmation à distance, à tout moment. Ces astuces peuvent tromper les malfaiteurs et vous sauver d’un retour de vacances morose. Le principe est simple et vous le connaissez certainement pour son application sur les téléviseurs. Vous commandez vos appareils depuis votre smartphone. Tâchez d’ailleurs de ne pas informer le monde entier de votre absence, via les réseaux sociaux, notamment sur Facebook. C’est un écueil fréquent qui est à l’origine de bien des cambriolages.

Renseignez-vous sur les verrous de baie coulissante (environ 30 euros dans le commerce) ou les verrous de volets roulants (pour moins d’une cinquantaine d’euros) si vos fenêtres le permettent. Ces petits plus de sécurité ont l’avantage qu’ils ne nécessitent pas de faire appel à un professionnel pour l’installation. Pensez également à éclairer votre jardin, dans la mesure du possible, car cela gêne forcément l’intervention des cambrioleurs.

« This is the sound of the police »

Prenez contact avec la Police municipale. L’opération « Tranquillité vacances » consiste, comme son nom l’indique, à assurer la protection de votre maison. Le système est simple comme bonjour, il vous suffit de remplir une fiche signalétique permettant aux agents de police de connaître votre identité, votre adresse et les périodes auxquelles votre domicile sera inoccupé. Relativement méconnu, ce dispositif est déployé de façon continue, à l’année mais c’est pendant les vacances d’été que vous risquez d’en avoir le plus besoin.

Mais parce qu’un accident est si vite arrivé, n’hésitez pas à contracter une police d’assurance qui estimera et assurera vos biens en cas de vol. Faites preuve de prévoyance, en relevant aussi les numéros de série de vos appareils informatiques et hi-fi, vous permettez une meilleure traçabilité post-cambriolage.

Soyez vigilants et prenez des précautions. En étant correctement équipé, vous diminuez considérablement le risque d’effraction. Bonnes vacances !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.