Événements

iPhone 7, Watch Series 2 : que retenir de la keynote Apple ?

Au niveau de l'esthétique, difficile de distinguer l'iPhone 7 de son prédécesseur. Il embarque tout de même quelques innovations qui devraient ravir les fans de la marque à la pomme.

Alors que les rumeurs autour du futur smartphone d’Apple commençaient déjà à émerger en novembre dernier, elles ont redoublé ces dernières semaines, à l’approche de la keynote traditionnelle du mois de septembre. L’iPhone n’a pas volé son titre de produit high-tech le plus influent de tous les temps … Tous les ans, il est attendu comme le messie par les passionnés, même cette année où tous les spécialistes annonçaient un smartphone sans réelles innovations. La keynote de la marque à la pomme, qui s’est tenue hier soir, a permis de lever le voile sur toutes les interrogations à propos de l’iPhone 7, mais aussi de la deuxième version de l’Apple Watch, baptisée Series 2. Et ce n’est pas tout… Voici tout ce qu’il fallait retenir de la conférence d’Apple.

Deux iPhone 7 plus performants mais sans surprise

Tous les observateurs prédisaient des iPhone 7 peu révolutionnaires, et ils n’avaient pas tort. Ils ressemblent beaucoup au 6s. Au final, les rumeurs persistantes de ces dernières semaines étaient fondées. Apple propose donc un iPhone de 4, 7 pouces et une version 7 Plus de 5, 5 pouces. Pour ces deux appareils, la marque à la pomme a bien abandonné la prise jack, mais un adaptateur fourni avec le téléphone permet de brancher son casque audio ou ses écouteurs à la prise lighting. Ils sont également résistants à l’eau et à la poussière, comme prévu (certification IP67), et le bouton Home est bien équipé de la technologie Force Touch, qui permet d’accéder à des raccourcis selon la pression exercée sur le téléphone.

L’une des innovations les plus notables réside dans l’équipement photo, avec un capteur de 12 mégapixels, un flash TrueTone à quatre LEDs, un nouveau système de stabilisation, une ouverture à f/1. 8, une nouvelle lentille à six éléments et un processeur de traitement amélioré. L’appareil de façade affiche une belle résolution de 7 mégapixels, taillée pour les selfies. L’iPhone 7 Plus dispose quant à lui d’un double capteur de 12 mégapixels : le premier sert d’objectif grand angle et le second de téléobjectif. Ce système permet d’obtenir des clichés plus saisissants.

Au-delà de ces quelques innovations, l’iPhone 7 se contente de performances boostées à tous les niveaux : l’écran est plus brillant, les haut-parleurs stéréo sont deux fois plus puissants, le processeur A10 Fusion est annoncé comme 40% plus performant que l’A9 équipant l’iPhone 6s, l’autonomie est allongée (entre 12 et 60 heures selon les usages)… Le prix, lui, n’a pas vraiment évolué : 649 dollars pour l’iPhone 7 de 32 Go, qui constitue la nouvelle entrée de gamme, et 749 dollars pour la version 7 Plus. La capacité maximale montant jusqu’à 256 Go. Les précommandes débuteront demain, le 9 septembre, pour des livraisons prévues à partir du 16 septembre. Entre temps, le 13 septembre, Apple va lancer son nouveau système d’exploitation iOS 10.

Une Apple Watch Series 2 plus polyvalente

Avant de dévoiler l’iPhone 7, Apple a présenté la seconde génération de sa montre connectée. À première vue, l’Apple Watch Series 2 est identique à la première, avec une esthétique inchangée. Mais elle affiche elle aussi quelques innovations bien utiles. Contrairement à son aînée, qui se contentait de résister aux éclaboussures, elle est étanche jusqu’à 50 m, ce qui devrait ravir les amateurs de sports aquatiques. Son écran est deux fois plus lumineux, les performances de son processeur sont améliorées de 50%, et elle dispose d’un GPS intégré.

Pour ravir les baroudeurs amateurs de belles montres, l’Apple Watch Series 2 sera désormais proposée en version céramique, deux fois plus résistante que celle en acier. De nouvelles déclinaisons de la montre en collaboration avec Hermès sont également disponibles. Quant aux amateurs de Pokémon Go, ils devraient être comblés par cette deuxième génération de la montre intelligente d’Apple : d’ici quelques semaines, ils pourront installer l’application sur leur Apple Watch Series 2.

La nouvelle smartwatch d’Apple sera vendue à partir de 470 dollars hors taxes. Elle sera proposée en précommande en même temps que les iPhone 7, le 9 septembre, pour des livraisons prévues à partir du 16 septembre. Son nouveau système d’exploitation, watchOS 3, sera quant à lui disponible le 13 septembre. À noter que la première version de la montre, renommée Apple Watch Series 1, disposera du nouveau processeur CPU double coeur et s’affichera à partir de 270 dollars.

Des écouteurs sans fil et Mario débarquent chez Apple

Parmi les autres annonces d’Apple, la plus marquante est certainement l’arrivée de nouveaux écouteurs sans fil, baptisés AirPods. Fonctionnant grâce au Bluetooth, ils sont équipés d’une puce W1 gérant un capteur infrarouge afin d’activer Siri d’un seul geste, ou de savoir si vous portez vos écouteurs ou non. Ils sont compatibles avec tous les appareils proposés par la marque, même l’Apple Watch. Apple annonce une autonomie de 25 heures pour 5 heures de charge. Ces écouteurs d’un nouveau genre seront disponibles au mois d’octobre et coûteront 159 dollars.

Finalement, l’une des plus grandes surprises de cette keynote résidait dans la présence sur scène de Shigeru Miyamoto, le papa de Mario et Zelda. Il a présenté le tout premier jeu officiel mettant à l’affiche le plombier le plus célèbre de la pop culture sur smartphone, en exclusivité temporaire pour Apple. En s’inspirant des tous premiers jeux Mario, « Super Mario Run » devrait faire des heureux parmi les nostalgiques des premiers jeux vidéo de Nintendo. Il sera disponible d’ici la fin de l’année 2016.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.