High Tech

Les casques de réalité virtuelle les plus attendus en 2016

Le PlayStation VR, développé par Sony, est un casque de réalité virtuelle conçu essentiellement pour fonctionner avec la PlayStation 4. Ce dispositif devrait être commercialisé à partir de l'automne prochain.

Cette année, le monde de la high-tech sera marqué par l’arrivée en force de la réalité virtuelle. Plusieurs casques utilisant cette technologie vont en effet débarquer sur le marché, avec la ferme intention de révolutionner de nombreux domaines, à commencer par celui des jeux vidéo. Ces dispositifs, particulièrement attendus, vous proposeront des expériences immersives comme vous n’en avez jamais vécu !

Le casque de réalité virtuelle qui fera certainement le plus parler de lui en 2016 n’est autre que l’Oculus Rift, inventé par le jeune surdoué Palmer Luckey. D’ailleurs, il est déjà disponible en précommande, pour une date d’expédition encore inconnue. Cet appareil est doté d’un écran OLED 5, 7 pouces offrant une image stéréoscopique qui s’étend sur tout le champ de vision de l’utilisateur. Produit par la société Oculus VR, filiale de Facebook, l’Oculus Rift devra cependant faire face à une rude concurrence. Car d’autres géants de la high-tech, notamment Google, Sony ou HTC, ont également l’intention de s’imposer sur le marché de la réalité virtuelle.

Les principaux concurrents de l’Oculus Rift

Le PlayStation VR, le casque de réalité virtuelle de Sony, devrait débarquer à l’automne 2016. Anciennement connu sous le nom de code Project Morpheus, cet appareil est conçu pour être essentiellement utilisé avec la PlayStation 4. Lors de son lancement, plus de cent jeux vidéo devraient être compatibles avec ce casque. Parmi eux figureront les blockbusters « Drive Club », « Destiny » ou « Uncharted IV ».

L’HTC Vive, né d’une collaboration entre HTC et Valve Corporation, et l’AuraVisor, développé par la société du même nom, devraient quant à eux être commercialisés dès le mois d’avril. Si le premier devra être relié à un ordinateur pour fonctionner, le deuxième aura pour particularité de se suffire à lui-même. Il s’utilisera sans câble, sans smartphone, sans PC et sans console.

Enfin, Google, qui a été l’un des premiers à se lancer dans le domaine de la réalité virtuelle grand public avec ses lunettes Cardboard en carton, travaillerait actuellement sur un casque autonome. Selon le Wall Street Journal, qui a dévoilé cette information, il pourrait voir le jour dès la fin de l’année. On devrait en savoir plus en mai, à l’issue de la conférence Google I/O. Mais une chose est sûre, la firme de Mountain View compte elle aussi passer à la vitesse supérieure sur le segment de la réalité virtuelle.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.