Horlogerie

Les lauréats du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève 2016

Les 27 experts du jury du Grand Prix de l'Horlogerie de Genève ont décerné cette année la récompense suprême, l'Aiguille d'Or, à la Chronométrie Ferdinand Berthoud. La marque est saluée pour son chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1, déjà couronné "meilleure montre de l'année" lors du SIAR de Madrid en juin dernier.

L’édition 2016 du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève a rendu son verdict le 10 novembre dernier. Après le triomphe de Greubel Forsey l’an dernier, les « Oscars » de l’horlogerie ont décerné cette année le Grand Prix de l’Aiguille d’Or, la distinction la plus prestigieuse du concours, à la Chronométrie Ferdinand Berthoud. Une belle récompense pour cette marque relancée il y a seulement trois ans par le groupe Chopard, et qui rend hommage à l’un des plus grands noms de l’histoire de l’horlogerie.

MB&F, Montblanc et Tudor à l’honneur

Parfois décrié par certains observateurs, le Grand Prix de l’Horlogerie de Genève reste une merveilleuse vitrine pour les marques horlogères de prestige. Au terme d’une belle cérémonie présentée par Frédéric Beigbeder et Gaspard Proust, c’est le Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1 qui a décroché la récompense suprême, la fameuse Aiguille d’Or. Une prouesse pour cette marque lancée en 2013 comme un hommage à l’horloger de génie qu’était Ferdinand Berthoud.

Parmi les autres lauréats, la jeune marque MB&F a décroché le Prix de la Montre Calendrier, grâce à sa Legacy Machine Perpetual. Notamment connue pour ses robots qui donnent l’heure, et ses modèles inspirés de la science-fiction, elle fait partie des étoiles montantes de l’horlogerie. De son côté, Montblanc a remporté le Prix de la Montre Chronographe grâce à sa séduisante 1858 Chronograph Tachymeter Limited Edition, tandis que celui de la Montre Homme a été remis à Grönefeld pour sa 1941 Remontoire. Tudor, de son côté, continue de collectionner les récompenses. Après le Prix de la Montre Sport l’an dernier, la petite soeur de Rolex a reçu cette année le Prix de la Petite Aiguille, qui vient récompenser la meilleure montre à moins de 8 000 francs suisses, soit environ 7 500 euros.

Si vous souhaitez admirer les 72 garde-temps présélectionnés par le jury pour cette édition 2016 du Grand Prix de l’Horlogerie de Genève, ils seront exposés à Dubaï du 15 au 19 novembre dans le cadre de la seconde Dubai Watch Week.

 

Le palmarès complet du Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2016 :

  • Grand Prix de l’Aiguille d’Or : Ferdinand Berthoud, Chronomètre Ferdinand Berthoud FB 1
  • Prix de la Montre Dame : Piaget, Limelight Gala Bracelet Milanais
  • Prix de la Haute Mécanique pour Dame : Girard-Perregaux, Cat’s Eye Tourbillon sous Pont d’Or
  • Prix de la Montre Homme : Grönefeld, 1941 Remontoire
  • Prix de la Montre Chronographe : Montblanc, 1858 Chronograph Tachymeter Limited Edition
  • Prix du Tourbillon : Girard-Perregaux, La Esmeralda Tourbillon
  • Prix de la Montre Calendrier : MB&F, Legacy Machine Perpetual
  • Prix de la Montre à Fuseaux Horaires : Fabergé, Fabergé Visionnaire DTZ
  • Prix de l’Exception Mécanique : Audemars Piguet, Royal Oak Concept Supersonnerie
  • Prix de la Petite Aiguille : Tudor, Heritage Black Bay Bronze
  • Prix de la Montre Sport : Eberhard & Co, Scafograf 300
  • Prix de la Montre Joaillerie : Chanel, Montre à Secret « Signature Grenat »
  • Prix de la Montre Métiers d’Art : Piaget, Protocole XXL « Secrets & Lights » Venise MicroMosaïque
  • Prix « Revival » : TAG Heuer, Heuer Monza Chronographe
  • Prix Spécial du Jury : The George Daniels Educational Trust
  • Prix du Public : Czapek Genève, 33 bis Quai des Bergues
Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.