Horlogerie

Les montres les plus extraordinaires

La montre Astronomia Tourbillon de Jacob & Co, et son mouvement circulaire perpétuel, ont fait sensation au dernier salon Baselworld.

Les grands rendez-vous de l’horlogerie, comme Baselworld à Bâle ou le SIHH de Genève, sont l’occasion de découvrir chaque année des montres plus spectaculaires les unes que les autres. Sans aller jusqu’à piocher dans les garde-temps qui dépassent le million d’euros, on y admire des modèles qui relèvent du grand art. Breitling, Hublot, De Bethune. . . Toutes les maisons de prestige profitent de ce type d’événement pour y démontrer toute l’étendue de leur savoir-faire. Et quand les horlogers décident de frapper un grand coup, cela donne des résultats souvent surprenants. Voici notre sélection des dix montres les plus extraordinaires.

Inspirées par l’espace et l’astronomie

Comme l’océan, l’espace et ses régions inexplorées constituent une source d’inspiration pour les horlogers. C’est le cas par exemple du modèle Spacecraft de RJ-Romain Jérôme, dont les courbes rappellent l’esthétique des vaisseaux spatiaux rétro-futuristes imaginés dans les séries des années 1980. Vianney Halter, qui se cache déjà derrière l’incroyable Antiqua, va encore plus loin avec sa Deep Space Tourbillon. Ce garde-temps unique en son genre a été conçu comme l’instrument indispensable en cas de mission dans l’espace. Doté d’un tourbillon qui se meut sur trois axes, il rappelle ainsi à l’astronaute les quatre dimensions qui régissaient son environnement sur Terre : longueur, hauteur, profondeur et temps.

L’astronomie donne également de belles idées aux marques de haute horlogerie. Après la Complication Poétique Midnight Planétarium de Van Cleef & Arpels, présentée au dernier SIHH, c’est la Tourbillon Astronomia qui a créé la sensation à Baselworld il y a quelques semaines. En mouvement perpétuel, elle est ornée d’un tourbillon à trois axes, d’un affichage de l’heure, d’un diamant représentant la lune et d’un globe terrestre qui virevoltent autour d’un axe central. Autant dire qu’elle n’a pas manqué de faire tourner les têtes des visiteurs du salon.

Il est parfois difficile de reconnaître une montre qui sort de l’ordinaire. C’est le cas de la toute nouvelle Type 1 de la marque belge Ressence. Sous des dehors très sages, elle cache un mécanisme très original : ce sont ses cadrans qui tournent, et non ses aiguilles. Les heures, les minutes, les secondes et les jours ont ainsi chacun le droit à leur propre cadran, et la façade de la montre évolue constamment.

Enfin, comme c’est le grand retour des montres à gousset, on ne pouvait passer à côté de l’incroyable Grande Complication Squelette confectionnée par Cartier. Avec ses 457 pièces, toutes finies à la main, elle nécessite des centaines d’heures de travail. Un must pour tous les collectionneurs !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.