Horlogerie

Montblanc dévoile une montre de voyageur révolutionnaire

Les deux globes sont fixés au mouvement et restent immobiles. Ce sont les disques qui les entourent qui permettent de donner les heures du monde, et de déterminer les parties de la planète éclairées ou non par le soleil. Pour cela, il suffit de suivre les méridiens de longitude jusqu'aux deux disques gradués sur 24 heures.

Décidément, Montblanc affiche une forme olympique en ce début d’année 2015 ! La marque avait déjà créé la sensation au début du mois de janvier, en présentant le premier bracelet de montre connecté, le fameux e-strap. Beaucoup voient dans cette innovation la meilleure façon de concilier nouvelles technologies et horlogerie traditionnelle, et ainsi de permettre à la haute horlogerie suisse de contrer l’offensive des montres connectées.

Loin de se reposer sur ses lauriers, la manufacture a enfoncé le clou lors du dernier Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) de Genève. Elle a profité de la 25e édition de cette grande messe de l’horlogerie de pointe pour dévoiler une montre de voyageur tout bonnement extraordinaire : la Villeret Tourbillon Cylindrique géosphères Vasco de Gama.

Le monde au poignet

Comme son nom l’indique, cette nouvelle pièce signée Montblanc rend hommage à l’un des plus grands explorateurs du 20e siècle, le Portugais Vasco de Gama. Son périple autour du monde, qui dura deux ans entre 1497 et 1499, permit de relier pour la première fois l’hémisphère nord à l’hémisphère sud. Avec cette Villeret Tourbillon Géosphères, la Manufacture suisse réédite cet exploit de faire le lien entre les deux hémisphères, mais cette fois sur le cadran d’une montre.

Ce nouvel ajout à la collection à la collection Villeret est révolutionnaire à plus d’un titre. Par exemple, la combinaison qu’il propose, d’un tourbillon cylindrique et d’un triple affichage des fuseaux horaires est tout à fait inédite. Cela permet de présenter l’heure locale en heures et en minutes, tout en proposant à six heures un affichage continu de l’heure de référence sur une superbe rose des vents en trois dimensions. Cette association astucieuse autorise un réglage des deux horaires de façon indépendante. Enfin, les deux demi-globes permettent de lire l’heure sur les 24 fuseaux horaires du monde, aussi bien dans l’hémisphère nord que sud, ainsi que le passage du jour à la nuit dans le monde entier.

La finesse des gravures et des peintures qui reproduisent les continents, les mers et les océans sur ces deux globes terrestres font de cette nouvelle pièce une véritable oeuvre d’art. Chaque jour, elle offre un spectacle identique grâce aux deux disques horaires en orbite autour des deux hémisphères. Malheureusement, il sera très difficile de se la procurer, car sa production est limitée à 18 exemplaires seulement. . . Sans parler du prix qui en rebutera plus d’un : 250 000 euros ! On reste loin des modèles à plus d’un million d’euros, mais pour vous donner un ordre d’idée, cela reste plus cher que l’ancien jet privé d’Elvis Presley mis en vente en février !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.