Horlogerie

Panerai, la classe des montres à l’italienne

Radiomir 1940 Chronograph Oro Rosso, édition spéciale 2014.

Haute horlogerie ne rime pas forcément avec Suisse. Ce n’est pas un scoop, mais il est toujours utile de le rappeler tant la domination helvétique est impressionnante dans ce domaine.

Que ce soit en Allemagne avec A. Lange & Söhne ou en France avec Pequignet, les pays voisins n’ont pas à rougir. L’Italie n’est pas en reste, et l’un de ses ambassadeurs les plus réputés s’appelle Panerai.

Une entreprise innovante

Fondée à Florence par Giovanni Panerai en 1860, cette maison s’est toujours distinguée par une identité forte en termes de design, notamment en ce qui concerne la forme caractéristique des cadrans de ses garde-temps. La marque est célèbre pour avoir été le fournisseur officiel de la Marine royale italienne au début du XXe siècle. C’est donc naturellement que Panerai s’est spécialisée dans la montre de plongée ainsi que dans la montre militaire, avec deux gammes devenues mythiques, la Radiomir et la Luminor.

En 1916, Panerai dépose en effet un brevet pour une invention qui fera date, le radiomir. Il s’agit d’une poudre à base de radium qui rend luminescents les cadrans d’instruments de visée, et qui va naturellement intéresser l’armée. Conçu en 1936, le premier prototype de Radiomir est d’ailleurs destiné aux plongeurs de combat du commando Primo Gruppo Sommergibili.

La spécialisation vers le luxe

En 1949, la Luminor succède à la Radiomir. Le luminor est une nouvelle substance luminescente composée de tritium que Panerai brevette, et sur laquelle le fabricant se base pour lancer cette nouvelle gamme. La Luminor se caractérise par quelques éléments facilement identifiables comme son pont protège-couronne, sa lunette plate et élargie ainsi que ses cornes fabriquées dans le même bloc d’acier que le boîtier en forme de coussin.

A travers les décennies, Panerai perpétue cet héritage à travers sa collection historique, et n’hésite pas à décliner ses célèbres montres, chaque année, à travers ses séries limitées d’exception. En 1997, la marque est rachetée par le groupe Richemont, où l’on retrouve des marques de luxe comme Cartier, Piaget, Vacheron Constantin ou encore Montblanc.

C’est le début de la spécialisation de la maison dans l’horlogerie de luxe, avec des rééditions de ses modèles les plus exclusifs (la Mare Nostrum) et une présence régulière au Salon international de la haute horlogerie (SIHH) de Genève. Depuis les années 2000, Panerai créé aussi ses propres mouvements de manufacture, sort des montres à gousset, en bronze ainsi qu’ en céramique et s’associe avec Ferrari pour façonner des garde-temps sportifs. On n’a pas fini d’en entendre parler !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.