Horlogerie

SIHH de Genève : les 10 plus belles nouveautés

L'ExoTourbillon Rattrapante prend place dans la collection Montblanc Villeret 1858.

Le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) de Genève ferme ses portes vendredi 24 janvier. Pendant cinq jours, les visiteurs ont pu découvrir les nouveautés de fabricants aussi prestigieux que Vacheron Constantin, Jaeger LeCoultre, Cartier et autres Piaget.

Placé sous le signe de l’innovation, ce rendez-vous incontournable a mis à l’honneur aussi bien des « plongeuses » imposantes et robustes que des garde-temps exceptionnellement fins, pour une esthétique toujours irréprochable. Retour sur les plus beaux garde-temps de cette édition 2014.

Grands classiques et belles surprises

Pour les adeptes des valeurs sûres et des grands classiques intemporels, il y avait le choix. Dans ce registre, on pense au 1815 Tourbillon d’A. Lange & Söhne ou à la Grande Reverso Ultra Thin 1931 de Jaeger LeCoultre, qui se distingue par sa finesse exceptionnelle (7, 3 mm) et rend un bel hommage à la mythique montre de polo sortie il y a plus de 80 ans.

Mais l’on aurait tort de croire que les grandes maisons horlogères se sont reposées sur leurs lauriers. Les nouveautés présentées ont parfois été spectaculaires, à l’image de Montblanc avec l’ExoTourbillon Rattrapante, IWC et sa nouvelle collection Aquatimer ou encore Piaget et son Altiplano 900P, la montre mécanique la plus fine au monde.

Et que dire de Cartier, dont la première plongeuse, la Diver, s’impose d’ores et déjà comme un classique du genre, ou même de Ralph Lauren et son surprenant Automotive Flying Tourbillon ? Pour les passionnés de belles montres, la suite se passe au prochain épisode : le salon Baselworld, qui s’ouvre le 20 mars !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.