Horlogerie

Une pluie d’or de Milan à Tokyo

Une fois de plus, l'horlogerie et l'art s'associent pour le meilleur.

Tokyo, Japon : histoire de tordre le cou aux préjugés qui veulent qu’on ne se souvienne que des oeuvres d’art qui on fait scandale, on vous invite à découvrir une installation qui brille de mille feux, pour ne pas dire 65 000. C’est en effet le nombre de mouvements de montres qui entrent dans la composition de cette oeuvre magistrale, au moins aussi originale que les créations de Jeff Koons et son équipe, mais certainement moins controversée.

C’est le fruit d’une collaboration entre l’horloger japonais Citizen, Dan Dorell, Lina Ghotmeh et Tsuyoshi Tane de l’agence parisienne DGT Architects et Yukata Endo de Luftzug pour la gestion des sons et lumières. A l’origine, l’installation avait été accueillie à Milan en avril dernier, lors de la Milan Design Week, et elle comptait alors 80 000 mouvements en tout. Le résultat évoque une sorte de pluie d’or figée ou une nuée de poussière d’étoile suspendue, on ne sait pas trop mais on reste bouche bée devant ce spectacle de toute beauté. Après s’être exposé à Milan, le nuage doré a investi la galerie Spiral à Tokyo au Japon.

Le temps n’est que lumière

Les artistes-architectes de DGT Architects ont inscrit leur démarche créative dans une réflexion sur le rapport au temps et à la lumière. Leur projet baptisé « Light is Time » exploite le thème de l’espace-temps, qui n’a jamais été si prisé que depuis la sortie du film « Interstellar », dans lequel le réalisateur Christopher Nolan mandate Matthew McConaughey pour une mission dans l’espace.

Selon Tsuyoshi Tane, la maîtrise du temps a été l’une des obsessions du XXe siècle, à tel point que l’on aurait perdu la notion-même du temps et de son rapport à la lumière naturelle, apparue avec le Big Bang. Car sans lumière, le concept de temporalité est tout simplement caduc. Au-delà de l’oeuvre époustouflante, c’est donc une réelle remise en question de nos modes de vie modernes qu’on nous propose avec « Light is Time », mais c’est aussi un message d’espoir pour le XXIe siècle, celui de tous les possibles.

Outre l’aspect purement intellectuel, on avoue que l’on est soufflés par l’esthétique de cette curiosité qui mêle science, horlogerie et questions métaphysiques. Bien que l’installation prenne fin aujourd’hui, on voulait vous offrir ce superbe tableau avant le week-end.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.