Luxe

Les montres les plus attendues du SIHH 2015

Ne vous fiez pas à son apparente délicatesse car la Duomètre Sphérotourbillon Moon est conçue pour durer... 3887 ans !

C’est l’heure du grand retour du SIHH, et pour sa 25e édition, le Salon International de la Haute Horlogerie nous réserve encore des montres d’exception. Indice : vous allez retrouver quelques-uns de nos coups de coeur de l’an passé revisités, notamment chez Audemars Piguet, mais aussi de belles nouveautés.

La haute horlogerie dans tous ses états

Le premier grand rendez-vous horloger de l’année se tiendra du 19 au 23 janvier à Genève Palexpo. Pour l’occasion, quelque 16 exposants seront présents et dévoileront des garde-temps époustouflants. Que du beau monde évidemment, de Piaget à Vacheron Constantin en passant par Panerai ou encore A. Lange & Söhne. On peut par exemple, compter sur Richard Mille pour nous surprendre, en l’occurrence avec la RM 33-01. Son élégance toute sportive réside dans ses grands chiffres d’heures et son bracelet en caoutchouc noir. Son aspect puissant abrite un nouveau calibre automatique squeletté RMXP3. Dans un style totalement différent, Jaeger-LeCoultre nous propose un garde-temps d’une longévité inouïe aux lignes plus classiques. Son nom : la Duomètre Sphérotourbillon Moon. D’une précision extrême, elle est en théorie capable d’afficher l’heure correctement pendant 3 887 ans.

Priorité à l’excellence

De son côté, IWC rend hommage à sa célèbre Portugaise avec de nouveaux modèles dont le Calendrier Annuel. Il affiche la date à l’anglo-saxonne dans un écrin de beauté bleu nuit avec une réserve de marche d’une semaine. Comme son nom l’indique, il n’a pas la capacité du Calendrier Perpétuel de prendre en compte les années bissextiles, mais le réglage manuel contribue à son charme.

On est également très curieux de voir le prototype de la Royal Oak Concept à sonnerie d’Audermars Piguet. Cette montre fait figure d’ovni par son design futuriste. Dotée d’une acoustique hors norme, elle n’aura aucun mal à piquer la curiosité des visiteurs qui l’entendront de loin dans les allées du SIHH. Toujours dans le moderne, le e-strap de Montblanc, ce bracelet intelligent dont on vous a déjà parlé, risque fort de faire sensation au milieu des plus belles montres mécaniques. Il ne s’agit peut-être que d’un bracelet mais il est très attendu depuis son premier bain de foule au CES de Las Vegas.

On attend aussi avec impatience les nouvelles Hampton 10155 et 10156 de Baume & Mercier, de belles automatiques avec leur cadran rectangulaire caractéristique. On en est sûrs, la grand-messe genevoise des belles montres saura tenir ses promesses cette année encore.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.