Photos

Ces disques qui ont marqué l’histoire de la musique

L'album ' Sgt. Peppers Lonely Hearts Club Band' des Beatles, sorti en 1967, est considéré par de nombreuses personnes comme l'album le plus marquant de toute l'histoire.

Il est de ces oeuvres qui remettent tout en cause et qui instiguent de nouvelles règles au monde de la musique. Des années 1950 jusqu’à aujourd’hui, du rock en passant par le funk, le rap et la soul, voici dix albums qui ont révolutionné le monde de la musique.

Bien avant l’arrivée de la musique digitale, propulsée par des plateformes telles que Spotify ou Deezer, un album devait, pour intéresser le public, avoir ce petit quelque chose en plus. Chaque époque et chaque style a été marqué par un album, un OVNI artistique venu changer les règles et marquer non seulement sa génération, mais aussi les suivantes.

Le rock, une musique à vocation révolutionnaire

Les albums qui changent la musique sont avant tout des albums touchants. Les années 1960, principalement, ont été marquées par ces OVNI musicaux. En 1956, débarqué de nulle part, Elvis Presley sort son premier album, éponyme. Il se classe en première position du Billboard. L’album s’écoule à plus d’un million d’exemplaires, un record absolu pour l’époque, et finira par devenir disque d’or. Elvis invente une musique blanche ultra-sensuelle, qui ébranle les codes de la soul de l’époque.

Les années 1960 sont le manifeste d’une ébullition constante de la musique pop-rock. Clivages sociaux, avènement du mouvement hippie et fracture entre une Amérique puritaine et une jeunesse en pleine révolte, cette décennie est à une libération des moeurs. Jimi Hendrix se fait connaître avec un premier album cosmique et iridescent, « Are You Experienced ? « . Quant aux Beatles, en 1967, ils bousculent tout avec l’album « Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band ». Un nouveau concept, un nouveau son, une pochette au graphisme novateur et des techniques d’enregistrement inédites, cet album est considéré par beaucoup comme le meilleur album rock de tous les temps.

Le rock, mais pas que

Au delà du rock, d’autres oeuvres ont changé la musique moderne. Comment ne pas mentionner Michael Jackson, qui en 1982, impose de nouveaux dogmes à la musique avec son mythique album « Thriller » ? En 1991, Nirvana eclipse le « King of pop » avec l’album « Nevermind ». Le monde découvre la scène grunge des années 1990. L’album a un effet fulgurant sur une génération entière, et des effets catastrophiques sur le leader du groupe, Kurt Cobain. En 1999, deux albums aux styles totalement opposés marquent l’histoire. Après des années de galère marquées par quelques cures de désintoxication, les Red Hot Chili Peppers reviennent en force avec leur album « Californication », survolté et explosif.

L’année 1999 est aussi celle de l’avènement d’un artiste rebelle et iconique. Avec son album « The Slim Shady », Eminem devient le premier rappeur blanc à s’imposer dans un genre qu’on connait trés fermé. Survolté et talentueux, l’artiste surmonte tous les a priori et met tout le monde d’accord. Au fil des décennies et des genres, des artistes à contre-courant des codes ont pris le pari de proposer des oeuvres inédites. Elles ont marqué l’histoire de la musique sur plusieurs générations !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.