Photos

Top 10 des tubes de l’été

Yannick Noah a embrasé l'été 1991 avec son tube 'Saga Africa'.

Si l’on vous dit « été », vous pensez cocktail en bord de mer ? Paysages imprenables ? Farniente ou sports extrêmes ? A moins que vous préfériez profiter de votre home sweet home pour regarder le Tour de France ? Quoi qu’il en soit, que vous soyez seul ou entre amis, que vous ne bougiez pas de votre bureau ou que vous vous offriez des escales dans des hôtels originaux, il est évident que ce petit morceau festif, que l’on appelle « tube de l’été », vous est arrivé aux oreilles. Cette mélodie va tourner en boucle à la radio et va bercer tout votre été. Qu’ils soient chanteurs éphémères ou véritables faiseurs de tubes, ces artistes n’inscriront pas forcément leur composition au panthéon des meilleures chansons de tous les temps. Mais entre les chorégraphies, les clips colorés et les refrains entêtants, vous pouvez être certains que vous les fredonnerez jusqu’au début de l’automne. Allez, avouez que vous les connaissez toutes par coeur !

De la chorégraphie. . .

Ah ! Chaque été au camping des Flots Bleus, vous aviez droit à la chorégraphie inventée par le Gentil Organisateur sur « Y’a du soleil et des nanas ». Et puis les tubes de l’été ont débarqué, avec leurs propres déhanchés et leurs mouvements saccadés. Depuis, vous vous sentez le roi du dancefloor et on ne voit plus que vous sur la piste. C’est Yannick Noah qui donne le rythme en 1991avec « Saga Africa ». Des petits sautillements tous à la queue-leu-leu au moment où la fête bat son plein vous garantit de passer une bonne soirée. En 1996, tout le monde se passe le mot pour réaliser la chorégraphie un peu plus pointue créée par Mia Fry, la reine de la danse, sur l’air de la « Macarena » interprétée par le duo Los Del Rio. L’année suivante, toujours en surfant sur les good vibes festives, le beau Ricky Martin fait hurler les filles et danser tous les dancefloors avec « Maria ». Aucune danse particulière n’est demandée, il suffit de hurler à tue-tête « Un, dos, tres ! » Le morceau est un véritable carton et il propulse le chanteur au sommet des charts. Dans cette veine des sons latins, Lou Bega impose son style avec « Mambo Number 5 » en 1999. Pour ce qui est de la chorégraphie appropriée, libre à chacun de composer avec ses propres envies, le tout étant simplement de s’amuser.

Mais apprendre des gestes simples pour renforcer la connivence avec les gens qui dorment le bungalo à côté du sien, cela semble être un bon moyen de briser la glace. Aussi en 2010, la jolie Shakira signe l’hymne de la Coupe du monde, qui dépassera le simple chant d’encouragement de footballeur pour devenir un vrai appel à la fête. Et si son mythique déhanché tient un rôle prépondérant dans cette danse, les mouvements de ses mains aussi, comme c’est également le cas dans « Aserejé » des Las Ketchup en 2002. En prière sur la première, une main qui passe sur l’autre dans la seconde, le but est que tout le monde puisse se dandiner en souriant.


. . . Et de la fête !

Pour ceux qui ont juste envie de sauter sur place en chantant des refrains entraînants, chaque été a son lot de tubes aussi connus que facile à retenir. Ainsi, « I Gotta Feeling » des Black Eyed Peas en 2005 a mis tout le monde d’accord : « Tonight is gonna be a good night ! » (ce soir on va passer une bonne soirée !) garantissait que l’ambiance serait forcément à la fête ! Le morceau, produit par le DJ français David Guetta, passe en boucle dans les boîtes de nuit et soulève des foules entières grâce à ses tonalités électro. Et on peut dire que le petit frenchy s’y connaît en sons efficaces ! Souvent moqué pour faire des tubes un peu trop simplistes, il n’en reste pas moins un DJ internationalement connu qui enchaîne les succès. C’est notamment lui qui signe « Love is gone », le carton de l’été 2007, qui se classe 14e des titres les plus vendus cette année-là.

Pour que les morceaux restent bien en tête, les Magic System ont compris le truc. Que ce soit leur premier single « Un gaou à Oran » en 2002, ou leur nouveau tube « Magic in the Air » actuellement dans votre poste de radio, on peut dire que ceux qui sont atteints de la maladie du

bouger bouger

savent mettre l’ambiance !

Il semble de toute façon que tout le monde soit ouvert à toute forme de proposition musicale chaque été car, qu’il s’agisse du tube « DJ » de la rappeuse Diam’s en 2003 ou du très electro « Get Lucky » des Daft Punk en 2013, tout le monde semble être tombé sous le charme. Objectif : se détendre ! Sur ce, bonnes vacances ! Pensez-vous que le tube de l’été pourrait être l’hymne de la Coupe du monde, interprété par J. Lo et Pitbull ?

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.