Sport

Les épreuves sportives les plus extrêmes du monde

L'Ötillö est réputé dans toute la Suède pour être très physique : après 10 km de nage, il faut courir pendant 65 km.

Bientôt la Coupe du monde ? Oui, mais il n’y a pas que le football dans la vie, et les sportifs aguerris le savent bien. Il y a ceux qui reprennent doucement la course à pied dès que les beaux jours arrivent, ceux qui font du sport tranquillement à la maison. . . Et puis il y a les autres. Ces derniers ne sont pas nombreux et se lancent dans des compétitions hors du commun. Des épreuves sportives extrêmes où les participants sont très peu à arriver au bout.

Des paysages incroyables

Au Maroc, le marathon des Sables est réputé comme étant une discipline très pénible. En seulement six étapes, les sportifs qui se frottent à cette course à pieds parcourent pas moins de 250 kilomètres. Sable, vent, soleil. . . Les éléments extérieurs rendent encore plus pénibles un marathon déjà bien difficile. Heureusement pour les coureurs que les paysages dans lesquels ils évoluent sont sublimes. C’est également le cas lors des étapes du Mountain Ultra. Cette épreuve qui se déroule au Pérou offre des paysages inoubliables pour les concurrents. Et ils n’oublieront pas non plus de si tôt leurs courbatures ! En cinq étapes, ils parcourent 220 kilomètres à travers la Cordillère des Andes. Marche à pieds, course, escalade. . . Un combo gagnant pour en prendre plein les poumons dans les montagnes péruviennes. Pour les plus téméraires, l’Ironman est connu dans le monde entier pour sa difficulté extrême. En effet, il s’agit tout bonnement d’enchaîner 4 kilomètres de natation, puis 180 km de cyclisme et finir par un marathon de 42 kilomètres. Autant dire qu’une très grosse préparation physique est nécessaire.

Des épreuves de l’extrême

Même si le Mud Day, qui se déroule aux quatre coins de la France entre le mois de mai et le mois de septembre n’est pas une des plus longues courses, elle est sans nul doute très complexe. En effet, il s’agit de parcourir 13 kilomètres dans des conditions de camp d’entraînement militaire. Comme son nom l’indique (« mud » signifie « boue »), les concurrents doivent évoluer la plupart du temps dans la boue, ce qui complique fortement les choses. Mais ce n’est rien à côté de la course de Cape Epic, qui se déroule en Afrique du Sud, où les 15 000 mètres de dénivelés doivent être effectués en 800 kilomètres, le tout à vélo !

La course Ötillö, en Suède, prévoit de faire nager les participants durant 10 kilomètres avant de partir en courant dans la montagne pendant 65 kilomètres. Enfin, impossible de terminer cette liste de courses extrêmes sans parler du Dragon’s Back Race, réputé la course de montagne la plus dure du monde, avec ses 300 kilomètres et ses plus de 13 kilomètres de dénivelé à effectuer en 5 jours.

Autant dire que si vous voulez participer à l’une de ces courses, il vous faudra vous entraîner un tantinet en amont. Bon courage !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.