Photos

Les physiques hors normes du sport

Le joueur de football américain William 'The Refrigerator' Perry fait partie des athlètes les plus lourds de l'histoire, sumotoris exceptés.

Le sport est un domaine privilégié pour établir des records, qu’il s’agisse de vitesse à ski, ou du nombre de récompenses glanées, sans parler des salaires des sportifs les mieux payés de la planète, en particulier des footballeurs. Mais il existe des records d’une toute autre nature, ceux qui concernent directement le physique des sportifs. Après Candice Huffine pour la mode, cela prouve que les physiques atypiques ne sont pas forcément un frein à la réussite.

Pendant la Coupe du monde 2014 au Brésil, les commentateurs s’en sont donné à coeur joie sur le physique des joueurs, et notamment du Brésilien surnommé « Hulk », mais il doit plus son sobriquet à son visage qu’à sa carrure. Sur ce plan, il est bien loin du joueur de football américain LaRon Landry, souvent cité comme étant l’athlète le plus musculeux, à la fois pour le volume de ses muscles mais également pour leur définition. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a de la concurrence avec le Polonais Mariusz Pudzianowski. Ce monsieur muscle a pratiqué les sports de force puis le combat libre, ce qui explique son physique hors norme.

Des particularités qui font les grands champions

Rafael Nadal n’est pas uniquement connu pour détenir le record du nombre de titres à Roland-Garros, son bras gauche est aussi célèbre que lui car il est sensiblement plus gros que le droit. Oscar Pistorius est un autre champion qui a évidemment un physique hors norme, mais cela lui permet tout de même de courir face à des athlètes valides. Véritable handicap ou avantage sur ses adversaires ? Ses prothèses en carbone ne l’ont en tout cas pas empêché de participer aux Jeux Olympiques de Londres 2012. Le débat reste entier.

L’un des plus petits basketteurs de l’histoire, Anthony « Spud » Webb, a gagné le Slam Dunk contest en 1986 du haut de son 1, 70 mètre, faisant au passage voler en éclats les préjugés selon lesquels seuls les plus grands joueurs de basketball peuvent se permettre ce type d’action. Mais dans la discipline, le record du plus petit joueur est détenu par un autre Américain : Tyrone « Muggsy » Bogues, ancien joueur professionnel et excellent défenseur d’1, 59 mètre. A l’inverse, le Chinois Sun Ming Ming (2, 36 mètres) est à ce jour le basketteur professionnel le plus grand de tous les temps selon le livre des records.

Du tout au tout

Le joueur de football américain William « The Refrigerator » Perry (186 kilos) figure parmi les athlètes les plus corpulents, à quelques kilos près derrière le catcheur Big Show, aka Paul Wight (193 kilos). Mais leur différence de taille fait pencher la balance en faveur du premier, dans le concours pour le titre du plus « gros ». Bien entendu, si l’on fait participer les sumotoris, on explose le score, avec l’athlète le plus lourd de tous les temps, Emmanuel Yarborough. L’Américain a atteint un poids colossal de 400 kilos qui lui a valu d’entrer dans le livre des records.

Le plus petit et léger des bodybuilders était un Indien du nom d’Aditya Dev. Atteint de nanisme, il mesurait 84 centimètres pour un poids de 9 kilos environ. Décédé en 2012 à l’âge de 23 ans, il était également un danseur émérite. Pendant ce temps-là, Mathieu Valbuena (1, 67 mètres) fait régulièrement l’objet de railleries sur sa « petite » taille. Il n’est peut-être pas le plus grand, ni le footballeur le mieux payé de la planète, mais en dépit de sa stature, l’ancien de l’OM nouvellement moscovite reste un excellent joueur.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.