Best of

Les plus grands champions de l’histoire de Wimbledon

Avec sept victoires en grand chelem, les années 2000 à Wimbledon appartiennent à Roger Federer.

Après Roland Garros et l’Open d’Australie, place au gazon ! À quelques jours de l’ouverture du tournoi de Wimbledon, une rétrospective sur les plus grands joueurs de tennis de cette compétition s’impose ! Le tournoi sur gazon, qui a lieu chaque année dans la banlieue de Londres, est depuis longtemps considéré comme le plus prestigieux des grands chelems. Depuis sa création en 1877, les meilleurs joueurs et joueuses s’y sont succédés.

Le théâtre des plus grand duels masculins

S’il est un duo qui a longtemps animé les pelouses de Wimbledon, c’est incontestablement celui formé dans deux rivaux historiques : Björn Borg et John McEnroe. La finale de 1980 a été marquée par le tie-break le plus spectaculaire de l’histoire du tennis. Le Suédois, tenant du titre, et l’Américain se sont affrontés durant 34 points, avant de terminer sur une victoire à Björn Borg. L’année suivante, McEnroe a pris sa revanche en devançant le Suédois de justesse. Au total, il a remporté trois fois ce grand chelem, contre cinq d’affilée pour Borg, de 1976 à 1980. En 1985, un petit nouveau a surpris tout le monde. Il s’agit de Boris Becker, victorieux à Wimbledon à seulement 17 ans et devenant ainsi le plus jeune vainqueur dans toute l’histoire de cette compétition. La décennie suivante a été marquée par la rivalité inégalée opposant Pete Sampras et Andre Agassi. Bien plus à l’aise sur gazon que son compatriote, Sampras s’est imposé à sept reprises, s’inscrivant comme l’un des joueurs les plus emblématique du tournoi depuis le début de l’ère open, en 1968. Mais le maître incontesté à Wimbledon dans les années 2000 n’est autre que Roger Federer. Le Suisse a remporté le grand chelem anglais cinq années consécutives, totalisant 65 victoires d’affilée. C’est Rafael Nadal qui a mis fin à cette série en 2008. Ce match est d’ailleurs considéré par beaucoup comme le plus beau match de toute l’histoire du tournoi.

Wimbledon au féminin

Les femmes ne sont pas en reste sur le gazon anglais. En effet, la première joueuse à s’être imposée en tant que véritable championne à Wimbledon, avec six victoires entre 1919 et 1925, n’est autre que la française Suzanne Lenglen. À partir de 1978, Martina Navratilova a dominé la compétition. La joueuse tchèque, naturalisée américaine, a remporté 9 grands chelems, devenant ainsi la détentrice du record du plus grand nombre de victoires, aujourd’hui encore inégalé. En 1991, l’Allemande Steffi Graf éclipse l’Américaine, qui compte aujourd’hui 5 succès sur le gazon anglais. Mais dès le début des années 2000, ce n’est pas une joueuse mais deux qui ont fait frémir les courts de tennis de Wimbledon. À elle deux, les soeurs Williams totalisent 10 victoires, 5 pour Serena, 5 pour Venus. Mais la plus belle victoire, celle que retiennent tous les Français amoureux de tennis, est sans aucun doute celle de Marion Bartoli l’année dernière. En effet, la Française s’était imposée face à l’allemande Lisicki, signant ainsi le plus beau, mais également le dernier, succès de sa carrière.

Après Marion Bartoli et Andy Murray, quels sont les champions qui triompheront cette année ? À vos pronostics !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.