Sport

Sport : les records battus en 2015

La nouvelle McLaren 675LT Spider déjà en rupture de stock !

On se souvient que l’année 2014 avait été celle de Renaud Lavillenie. Le perchiste français est rentré l’an dernier dans l’histoire de l’athlétisme en franchissant une barre à 6, 16 m de haut, ce qui lui a permis de faire tomber le vieux record de Sergueï Bubka. En 2015, les sportifs n’ont pas démérité non plus. La preuve avec cette pluie de nouveaux records.

Le Barça fait de l’ombre à la Coupe du monde de rugby

En matière de ballon rond, le FC Barcelone a dicté sa loi cette année. Certes, avec cinq titres remportés, il ne fait pas aussi bien qu’en 2009 (six trophées), la faute à une Supercoupe d’Espagne perdue face à l’Athletic Bilbao. Mais grâce à cette moisson, le club catalan devient le plus titré de l’histoire avec 22 trophées. Derrière lui, le Real Madrid, l’AC Milan et le club égyptien d’Al-Ahly totalisent 20 récompenses chacun. Le Barça est également la première équipe à remporter un troisième Mondial des clubs. Autre record, cette fois égalé : Dani Alves a rejoint le roi Pelé en termes de record de titres glanés par un joueur brésilien, grâce à ses 29 trophées. Andres Iniesta, lui, rejoint son compatriote Xavi à la première place du classement des joueurs espagnols les plus titrés, avec 28 récompenses. Tout cela n’aurait pas été possible sans le rendement stratosphérique du trio d’attaque de Barcelone : à eux trois, Messi, Neymar Jr. et Suarez ont inscrit la bagatelle de 134 buts sur les 176 marqués par l’équipe, et délivré 59 passes décisives en un an ! Avec son record de points obtenus à la trêve, 51 en 19 matchs (16 victoires et trois nuls), le PSG se distingue mais ne peut rivaliser avec son rival espagnol.

L’année 2015 était également celle de la Coupe du monde de rugby, qui a eu le mérite de faire vibrer les supporters partout dans le monde. En effet, les records n’ont pas été battus sur le terrain, mais plutôt en dehors. Avec un taux de 95% de remplissage des stades sur l’ensemble de la compétition, le Mondial anglais a fédéré comme jamais. L’événement a rassemblé 2, 5 millions de spectateurs, ce qui donne une moyenne de 51 000 fans dans les tribunes à chaque match ! D’ailleurs, le match de poule qui opposait l’Irlande à la Roumanie a établi un nouveau record d’affluence : 89 267 spectateurs étaient présents dans les travées de Wembley lors de la victoire du XV du Trèfle. Au Japon, un nouveau record d’audience a également été battu : 25 millions de téléspectateurs nippons ont assisté à la victoire de leur équipe face aux Samoa (26-5). Ils ont écrasé le précédent record détenu par la France, avec 20, 7 millions de supporters devant leur poste de télévision pour regarder la demi-finale de la Coupe du monde 2007 organisée à domicile.

Novak Djokovic et Max Verstappen rentrent dans l’histoire

Dans les autres sports, 2015 a aussi été l’année de Novak Djokovic. Le tennisman serbe a survolé ces douze derniers mois, avec trois titres du Grand Chelem, une finale à Roland-Garros et un quatrième Masters d’affilée. Mais surtout, il est le premier joueur de l’histoire à décrocher six Masters 1000 la même année. En tout, Novak Djokovic a remporté en 2015 onze titres sur les 16 tournois qu’il a disputés. Grâce à cette performance, il cumule un nombre record de 16 585 points au classement ATP, loin devant Andy Murray et ses 8 945 points. En handball, les Bleus sont devenus la première équipe de l’histoire à remporter un 5e titre mondial. Et les volleyeurs tricolores semblent prêts à marcher dans leurs traces. Ils ont non seulement gagné l’Euro 2015, mais ils ont également battu le record de victoires consécutives (10) lors de la Ligue Mondiale qu’ils ont aussi remportée.

En Formule 1, le Belgo-néerlandais Max Verstappen est devenu le plus jeune pilote à participer à un Grand Prix, puis le plus jeune pilote à marquer des points grâce à sa 7e place en Malaisie à 17 ans et 180 jours. Enfin, une prouesse de taille a été réalisée lors de l’édition 2015 du Tour de France. En effet, Rohan Dennis a battu le record de vitesse sur une étape, en bouclant la première étape de l’épreuve à 55, 446 km/h de moyenne. Rendez-vous l’année prochaine pour de nouveaux exploits sportifs !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.