Best of

Design : ces meubles cultes édités par Knoll

Conçue en 1952 par le designer et sculpteur Harry Bertoia pour la maison Knoll, la chaise Diamond se distingue par sa structure en fils d'acier soudés. Légère et sculpturale, pratique et confortable, elle conjugue à merveille les deux savoir-faire de son créateur.

Comme la société Vitra, Knoll s’est imposé comme l’un des éditeurs majeurs du design du 20e siècle. L’entreprise, fondée aux États-Unis en 1938 par l’Allemand Hans Knoll, a travaillé avec certains des designers les plus célèbres de l’histoire, comme Eero Saarinen, Harry Bertoia, Frank Gehry ou Marcel Breuer. Nous avons sélectionné pour vous les pièces les plus célèbres du catalogue de Knoll, devenues de véritables icônes du design.

Des meubles intemporels dignes de véritables oeuvres d’art

D’origine allemande, Hans Knoll entretenait des liens étroits avec certains membres de l’école du Bauhaus. Cela explique qu’on trouve dans le catalogue de la société des pièces issues de ce mouvement basé sur le fonctionnalisme, sur l’équilibre entre esthétique et praticité. La chaise Wassily, conçue par Marcel Breuer entre 1925 et 1926 en est un parfait exemple. Elle brille autant par son confort, que par son style et sa structure révolutionnaire faite de tubes en acier courbés. La légende dit que cette chaise, éditée par Knoll à partir de 1968, lui fut inspirée par le guidon de son vélo. Autre exemple du style Bauhaus, le fauteuil Barcelona fut dessiné au départ pour le pavillon allemand de l’exposition internationale de Barcelone en 1929. Imaginé par Ludwig Mies Van Der Rohe et sa partenaire Lilly Reich, il se distingue par son élégante sobriété et son caractère intemporel.

Le designer et sculpteur Harry Bertoia a occupé une grande place dans l’histoire de la société Knoll. Après avoir travaillé pour Ray et Charles Eames, couple légendaire du design du 20e siècle, il collabore avec l’entreprise fondée par Hans Knoll. Au début des années 1950, il conçoit ainsi une série de cinq meubles fabriqués à partir de fils d’acier soudés, dont font partie les chaises Diamond et Bertoia. Ces pièces, qui empruntent de nombreux éléments à la sculpture, ont connu un succès immense qui ne se dément pas aujourd’hui. Cette belle réussite fit la fortune d’Harry Bertoia, qui consacra le reste de sa carrière à la sculpture.

La chaise Tulipe d’Eero Saarinen, créée en 1956, fait elle aussi partie des meubles mythiques du catalogue de Knoll. Elle a été imaginée dans le cadre de la collection Tulipe, qui comprend aussi des tables et un tabouret. La chaise elle-même se décline en deux versions, avec ou sans accoudoirs. Elle a reçu de nombreux prix, dont le prestigieux Museum of Modern Art Award en 1969, et fait d’ailleurs partie des collections du célèbre musée new-yorkais. Il faut dire qu’elle apparaît comme un chef d’oeuvre du design industriel. Pivotante, elle était à la fois moderne, pratique, confortable, et surtout esthétique. Comme le souhaitait son créateur, elle semble avoir été créée d’une seule pièce, avec le pied en aluminium qui se confond avec la coque en fibre de verre. Un style qui n’a pas pris une ride, car la chaise Tulipe fait toujours partie des best-sellers de Knoll.

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.