Photos

Les styles de moustaches à arborer lors de Movember

Daniel Craig a succombé à la mode de la moustache en brosse. Épaisse et bien tombante, elle ne recquiert que très peu d'entretien.

Messieurs, il est grand temps de laisser pousser votre moustache ! Parce que c’est dans l’air du temps, parce que cela plaît aux femmes, mais aussi parce que cela peut aider des hommes atteints du cancer de la prostate ou des testicules. La solidarité masculine est au rendez-vous, et ce dernier est fixé chaque année par la fondation Movember, contraction de « mo » en anglais, le diminutif de moustache et « november ». Vous l’aurez compris, le mouvement des Mo Bros (littéralement, les frères moustache) met au défi les hommes de se faire pousser les poils pendant tout le mois de novembre afin de susciter des conversations et récolter des dons essentiels pour ses programmes caricatifs. En changeant de visage, vous pouvez changer celui de la santé masculine. C’est le mot d’ordre de la fondation qui a déjà récolté plus de 409 millions d’euros à ce jour. Alors laissez tomber votre rasoir, votre tondeuse et votre barbe, et mettez-vous à la moustache, c’est bon pour la santé. Pour l’arborer avec style et élégance, on vous en a concocté une petite sélection. . . au poil !


La moustache en brosse

Elle est la plus populaire et la plus facile à entretenir. Une référence en terme de moustache. Popularisée par Tom Selleck dans la mythique série Magnum, tous les hommes en sont fous ! Et c’est aisé de comprendre pourquoi : en plus d’être abordable techniquement parlant, elle vous donne immédiatement un petit côté cool et viril. Pour la réaliser, il vous suffit de dégrader légèrement vos poils tout en respectant leur pousse naturelle. Délimitez aux ciseaux la forme de votre moustache puis peignez-la. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser de la cire de maintien pour qu’elle ne bouge pas d’un poil. Un vrai jeu d’enfant !


La moustache à l’américaine

C’est la tendance capillaire du moment. Très fine et très effilée, elle part du dessus de la lèvre pour s’arrêter à la limite du nez. En largeur, elle ne doit pas dépasser la commissure des lèvres. Nette, et plutôt courte, elle accompagne la forme de la bouche et adopte ainsi une forme légèrement arquée. La moustache dite « à l’américaine » est devenue très en vogue grâce au film « Inglorious Bastard » dans lequel Brad Pitt la porte avec chic et prestance. Si vous souhaitez vous en inspirer, il suffit de laisser pousser vos poils puis de délimiter les bords avec un rasoir manuel. Rasez tous ceux qui dépassent de la commissure des lèvres puis peignez le reste à l’aide d’une brosse à moustache. Pour finir, égalisez et coupez les poils qui dépassent. Une moustache à l’américaine doit se porter courte, donc oubliez les produits fixateurs ! L’opération est à renouveler tous les deux ou trois jours, selon la vitesse à laquelle poussent vos poils.


La moustache Second Empire

Un nom plutôt régressif pour une moustache dans l’air du temps. . . Adoptée par Johnny Depp et Eric Dane, elle donne un petit côté dandy à quiconque ose la porter. Elle est caractérisée par sa forme arrondie, sa césure au milieu, et surtout par sa petite mouche, située juste en dessous de la lèvre inférieure. Comme pour la moustache en brosse, dégradez au peigne et aux ciseaux, puis taillez la moustache à votre guise. Elle peut être fine, ou au contraire plutôt fournie, c’est à vous de choisir. L’important est de penser à laisser quelques poils juste au-dessus de votre menton pour former la mouche. Un détail qui fera toute la différence.



La moustache à la polonaise

Quand vous pensez au mot « moustache », c’est forcément celle-ci qui vous vient en premier à l’esprit. Avec ses pointes arrondies remontant légèrement vers le haut, c’est l’archétype du genre. Difficile à porter et à assumer au quotidien, elle est très souvent caricaturale. Néanmoins si vous osez l’adopter, elle mettra en valeur votre personnalité et soulignera votre originalité. Pas de doute, tout le monde se retournera sur votre passage dans la rue.

Une fois votre choix arrêté, il ne vous reste plus qu’à vous mettre au boulot, ou aller chez le barbier ! Car oui messieurs, une moustache, cela se travaille et s’entretient. Alors munissez-vous de vos ciseaux, peigne, brosse et rasoir. Top départ le 1er novembre prochain !

Boursorama Lifestyle

All RIGHTS RESERVED.